« 2009-08 | Page d'accueil | 2009-10 »

25/09/2009

Le miel, douceur de l'hiver

Quoi de mieux qu'une bonne tranche de pain de seigle avec une grosse épaisseur de beurre et du miel fondant dessus? Ou qu'un grog au rhum bouillant aromatisé à la cannelle et au miel? Aujourd'hui dans Le Matin, je vous en dit plus sur la fabrication du miel et sur ses différentes variétés. A lire dans le journal ou sur www.lematin.ch/cuisine

Et pour les amateurs de pâtisseries au miel, une petite recette vite faite:

 

Tartelettes noix et miel

MEIL155.jpg

 

Pour 8 petites tartelettes

  • 180 g de cerneaux de noix
  • 4 cs de miel liquide
  • 20 cl de crème épaisse
  • 2 jaunes d’œuf
  • 80 g de sucre en poudre
  • 1 pâte sablée

Mettre de côté 8 cerneaux et réduire les autres en éclats grossiers.
Fondre le sucre dans 1 dl d’eau et le colorer légèrement.
Rajouter la crème, le miel, les noix et remuer. Retirer du feu et ajouter les jaunes. Mélanger énergiquement.
Etaler la pâte brisée. Découper des cercles aux dimensions des moules. Les foncer avec la pâte
Déposer la préparation sur la pâte étalée dans un moule à tarte beurré.
Cuire au four pendant 30 minutes dans un four préchauffé à 180 degrés.
Placer un cerneau de noix réservé sur chaque tartelette. Remettre au four 3 minutes.

 

Et pour la recette de la pâte sablée:

  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre
  • 125 g de sucre semoule
  • 1 pincée de sel
  • 1 œuf
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1/2 sachet de poudre à lever


Verser la farine, faire un puits au milieu.
Couper le beurre en petits morceaux et les mettre dans le puits.
Bien mélanger avec les doigts jusqu'à obtenir une texture homogène.
Dans un bol, mélanger le sucre, le sucre vanillé et l'oeuf à l'aide d'un fouet.
Verser ce mélange dans le saladier, ajouter le sel et bien malaxer.
Si votre pâte n'est pas assez liée, ajouter un petit peu d'eau. Si au contraire elle est un peu trop mouillée
ajouter un peu de farine.
Laisser reposer dans le saladier à l'air ambiant en recouvrant d'un torchon au moins une heure.

Et bon appétit!

Melina

 

18/09/2009

5000 ans qu'il nous fait pleurer

Lui, c'est l'oignon. Dans le "Matin" d'aujourd'hui, je vous raconte tout sur le destin incroyable d'un légume qu'on trouve dans toutes les cuisines dans le monde entier. A découvrir sur www.lematin.ch/cuisine

La recette du jour tombe à pic pour, par exemple, accompagner les foies gras des festins de fin d'année.

Chutney aux oignons rouges et à la poire*

chutney.jpg


Pour 10 personnes

  • 300 g de sucre brun
  • 3 dl de vinaigre de cidre
  • 150 g de tomates concassées
  • 100 g d’oignons rouges
  • 300 g de poires
  • 5 cm de gingembre frais
  • 3 cs grains de raisins secs blonds
  • 3 cc de 4 épices

Faire chauffer le vinaigre, ajouter le sucre et réduire de moitié sur feu doux.
Ajouter le gingembre râpé, les oignons émincés et poursuivre la cuisson 10 minutes.
Ajouter les tomates concassées et les raisins et poursuivre la cuisson une quinzaine de minutes.
Rajouter les poires pelées et émincées en petits cubes, le 4 épices et saler.
Poursuivre la cuisson à feu doux une bonne dizaine de minutes jusqu’à ce que le mélange soit onctueux et
les poires fondantes.

 

Autre idée, avec des oignons jaunes cette fois, un plat d'inspiration asiatique que j'ai piqué (et transformé) depuis marmiton.org:

 

Sauté de boeuf au 4 épices et aux oignons

emincé.jpg

Pour 2 personnes:

  • 300 g de viande de boeuf (steak, filet...)
  • 2 gros oignons
  • 2 cs de sauce soja
  • 1 cs de sauce d'huître (facultatif, si vous n'aimez pas, mais c'est meilleur avec)
  • 1 cc de sucre
  • 2 cc de curry jaune
  • 1 cc de 4 épices
  • Sel, poivre

Couper la viande en tranches fines. Assaisonner la viande avec la sauce soja, la sauce d'huître, le sucre, le curry et le 4 épices. Bien mélanger et laisser macérer pendant 30 minutes. Emincer l'oignon.
Faire chauffer à feu vif un peu d'huile dans une poële puis y faire revenir l'oignon l'oignon pendant 2 minutes. (L'odeur d'oignon doit envahir votre cuisine.)

Ajouter la viande assaisonnée, et la faire revenir jusqu'à ce que la viande soit cuite à l'extérieur mais encore rose à l'intérieur.

Saler, poivrer, mélanger le tout et servir avec un riz basmati ou des nouilles chinoises.

 

Et enfin pour les froides soirées d'hiver qui approchent à grands pas:

 

Crème d'oignons

soupe.jpg

Pour 4 personnes (entrée)

  • 500 g d'oignons jaunes
  • 4 tranches de pain de mie
  • 30 cl de crème liquide semi-écrémée
  • 50 cl de lait
  • 75 g de beurre
  • Sel, poivre
  • Persil

Peler les oignons et les émincer. Faire fondre 50 g de beurre dans une casserole et y faire revenir
les oignons 5 minutes sur feu doux.

Verser la crème liquide et le lait, assaisonner avec le sel et le poivre. Laisser cuire à feu doux 15 minutes.


Pendant que la soupe finit de cuire, préparer des petits croûtons avec le pain de mie et les faire
revenir dans le reste de beurre.

Mixer la soupe et la servir avec les croûtons et parsemée du persil.

 

 

06:00 Publié dans Recettes | Tags : oignon, chutney, boeuf, soupe | Lien permanent | Commentaires (1)

11/09/2009

Faites-les vous-même!

 

Dans le "Matin" d'aujourd'hui, je vous propose de confectionner vous-même des produits de consommation courante que, la majorité du temps, on achète tout prêts. Au final on obtient des aliments pas forcément moins chers mais assurément plus savoureux. Même si, évidemment, on peut toujours préférer le goût inimitable de grands classiques comme le Nutella ou le ketchup. A retrouver sur www.lematin.ch/guide/cuisine

 

Ketchup*

ketchup.jpg

Pour deux bouteilles

  • 2 kg de tomates très mûres
  • 2 gros oignons
  • 1 gousse d’ail
  • 15 cl de vinaigre aux herbes
  • 100 g de sucre brun
  • 2 cc de sel
  • 1 cc de poivre moulu
  • 2 clous de girofle
  • ½ cc harissa

Laver les tomates. Les couper en tranches et les mettre dans une cocotte avec les oignons et les gousses d’ail épluchées et coupées grossièrement. Poser sur feu assez vif et laissez cuire une demi-heure.

Mixer les tomates finement pour obtenir un coulis. Le verser dans une casserole. Ajouter le vinaigre et les épices et faire cuire 45 minutes. Le mélange va réduire et prendre une consistance sirupeuse.

Ajouter le sucre et remettre sur le feu pendant 10 minutes.
Verser bouillant dans les bocaux. Attendre de préférence quelques jours avant de consommer.

 

*Recette tirée de www.marmiton.org

 

Pâte à tartiner au chocolat

nutella.jpg

Pour 3 petits bocaux

  • 250 g de beurre
  • 150 g de chocolat noir
  • 50 g de chocolat au lait
  • 400 g de lait condensé sucré
  • 50 g de noisettes moulues

Faire fondre les deux chocolats ensemble au bain-marie.

Travailler le beurre en pommade et le rajouter aux chocolats.

Remixer les noisettes moulues pour en faire de la poudre vraiment fine.

Ajouter le lait condensé au chocolat fondu puis la poudre de noisettes.

Bien mélanger et mettre en bocaux. Placer au frais.

Remarque: cette pâte est moins souple que la pâte chocolat originale. La sortir du frigo quelques minutes avant de l’utiliser.

 

Pâte de curry vert

pâte curry.jpg

Pour un petit pot

  • 5 piments verts
  • 5 piments rouges
  • 2 cc de graines de coriandre
  • 1 cc de gingembre haché fin
  • 3 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 2 cc de jus de citron vert
  • 1 cc de zeste de citron vert
  • 2 cs d’huile d’arachide
  • 2 cs de sauce nuoc-mâm
  • 1 petite tige de citronnelle

Couper les piments en deux dans le sens de la longueur (attention à bien porter des gants, ça brûle!). Gratter les graines à l’aide de la pointe d’un couteau de cuisine.

Emincer les piments puis les écraser au pilon.

Emincer le gingembre, l’oignon et l’ail. Les ajouter dans le mortier et écraser le tout. Faire de même avec les graines de coriandre et le zeste de citron.

Ajouter le jus de citron, l’huile et la sauce de poisson. Bien mélanger.

Remarque: il est aussi possible, et moins fatiguant, de préparer cette pâte dans un mixer.

 

«Baileys»

baileys.jpg


Pour une petite bouteille

  • 2 jaunes d’œuf
  • 100 g de sucre
  • 1 sachet sucre vanillé
  • 1 ristretto
  • 25 cl de whisky
  • 30 cl de crème liquide allégée

Délayer les jaunes d’œuf et le sucre.
Tirer le ristretto et le laisser refroidir.
Ajouter le café au mélange sucre-oeuf. Bien mélanger (de préférence au blender).
Ajouter le sucre vanillé et le whisky. Terminer par la crème, bien mixer. Servir frais avec un glaçon.

 

Barres aux céréales

barres céréales.jpg

Pour 10-12 barres

  • 400 g de lait concentré nature
  • 200 g corn-flakes natures
  • 160 g de raisins secs
  • 125 g pignons
  • 1 poignée de canneberges

Préchauffer le four à 120° et couvrir une plaque de papier à pâtisserie.

Faire chauffer le lait concentré dans une casserole juste avant le point d’ébullition.

Mélanger les fruits secs, les céréales et les graines dans un saladier.

Ajouter le lait concentré chaud et mélanger. Etaler le mélange sur la plaque de pâtisserie à l’aide d’une
spatule, enfourner 1 heure.

Laisser refroidir une demi-heure.

Découper en barres et conserver dans une boîte au frais.

 

 

Et, toujours dans l'idée de "c'est moi qui l'ai fait", deux petites recettes tirées d'anciennes pages Cuisine du "Matin"



Pain d'épices
pain d'épices.jpg

Ingrédients pour un moule à cake

  • 250 g de miel
  • 250 g de farine
  • 100 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cc d’anis moulu
  • 1 cc de muscade
  • 1 cc de cannelle en poudre
  • 1 cc de gingembre en poudre
  • 1 cc de quatre-épices
  • 2 œufs
  • 20 cl lait

 

Mélanger la farine, la levure, les deux sucres et les épices.

Faire chauffer le miel dans une casserole ou au micro-ondes et le verser bien chaud sur la farine.

Remuer avec une cuillère en bois et incorporer les œufs et le lait tiède.

Verser la préparation dans un moule à cake fariné et beurré et la faire cuire 1 h 15 dans un four préalablement chauffé à 160°.

Attendre (si possible) 24 heures avant de déguster le pain d’épices.

 

Moutarde maison à l’ancienne

MOUT1388.jpg

Pour un petit pot

  • 50 g de grains de moutarde jaune
  • 4 cl d’huile d’olive
  • 6 cl de vinaigre de vin blanc
  • 15 g de farine complète
  • 10 g de gros sel
  • 2 gousses d’ail pressées
  • 1 cc de cinq-épices
  • 1 cc de miel (facultatif)
  • 4 cl d’eau

Mettre tous les éléments dans le bol du mixer. Mixer (d'abord doucement puis à puissance moyenne) pendant quelques minutes. La masse doit devenir onctueuse.

Ajouter de la farine si le mélange est trop liquide (Attention, la masse s'épaissit un peu après une nuit au frigo). Rectifier l'assaisonnement.

Verser dans un pot avec un couvercle, mettre au frais au moins une nuit avant de consommer.

 

Voilà, bon appétit!

 

Melina

 

 

 

 

 

 

 

 

 

04/09/2009

Pruneaux, prunes, mirabelle et compagnie

Dans le "Matin" d'aujourd'hui, tout sur le fruit-roi de la fin d'été, la prune et ses cousines pruneau, mirabelle, et reine-claude. Un article à lire aussi sur www.lematin.ch/guide/cuisine

La recette du jour:

Tartelettes pruneau, chèvre et noix

tartelette.jpg

 

Pour 6 tartelettes:

  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 1 bûche de fromage de chèvre
  • 6-8 pruneaux séchés dénoyautés
  • 6 cerneaux de noix
  • 1 œuf
  • 2 dl de crème allégée

Découper des ronds de pâte à la taille des plaques à tartelette. Piquer le fond plusieurs fois.

Découper des rondelles de fromage de chèvre.
En placer une au fond de chaque tartelette.

Emincer les pruneaux et concasser grossièrement les noix. Parsemer les deux sur les tartelettes.

Mélanger la crème et l’œuf, saler poivrer. Verser dans les tartelettes.
Cuire 20 minutes dans un four préchauffé à 180°. Servir avec une salade.

 

Et deux autres recettes, toujours avec des pruneaux, version salé et version sucrée:

 

Crumble aux pruneaux

crumble.jpg

 


Pour 6 crumbles:

 

  • 10 pruneaux
  • 25 g de beurre
  • 3 cs de sucre brun
  • 1 cs de cannelle
  • 60 g de beurre
  • 60 g de sucre
  • 70 g de farine
  • 1 cs de cannelle


Rincer les pruneaux, séparer les oreillons. Faire fondre les 25 g de beurre à feu vif, ajouter le sucre de canne et la cannelle. Faire revenir les moitiés de pruneaux dans ce mélange et bien caraméliser.  Laisser refroidir.
Mettre les 60 g de beurre au congélateur quelques minutes.
Placer 3-4 moitiés de pruneaux dans chaque ramequin beurré.
Mélanger le sucre restant, la farine et la cannelle. Ajouter le beurre refroidi en petits cubes. Malaxer du bout des doigts jusqu’à obtenir une texture de gros graviers. Replacer au frais quelques minutes. Couvrir les pruneaux d’une couche de crumble. Cuire une demi-heure dans un four préchauffé à 160 degrés.

 

 

Filets de lapin aux pruneaux et aux lardons

lapin.jpg


Pour 2 personnes:

 

  • 1 échalote
  • 400 g de filet de lapin
  • 100 g de lardons
  • 5-6 pruneaux séchés
  • Év. 1 cc d’huile d’olive
  • 1/2 bouillon de cube (légumes)
  • 1 dl de vin blanc


Faire revenir les lardons sur feu vif dans une cocotte. Réserver les lardons sur une assiette en laissant le gras exprimé dans la cocotte.. Faire revenir l’échalote émincée dans la même cocotte. Réserver. Faire revenir les filets de lapin à feu vif, toujours dans la même cocotte (rajouter éventuellement un peu d’huile d’olive si le gras des lardons ne suffit pas).

Remettre les lardons et les oignons dans la cocotte avec le dl de vin blanc, 2 dl d’eau et le bouillon de cube. Laisser mijoter à couvert une vingtaine de minutes.

Ajouter les pruneaux séchés entiers, mijoter encore 5 minutes à couvert puis ôter le couvercle et laisser sur feu moyen une dizaine de minute (une bonne partie du liquide doit s’évaporer. Servir avec de la semoule.

 

 

All the posts