« 2011-05 | Page d'accueil | 2011-07 »

24/06/2011

Les fruits rouges, stars de l'été

Bonjour,

Aujourd'hui dans le Matin un sujet sur les fruits rouges. Cerises, framboises, raisinets (comme on dit chez nous), framboises, fraises et les autres font partie des délices du début de l'été.

Bon, pour être tout à fait franche, à la maison la recette préférée pour déguster les fruits rouges c'est: à la main à même la barquette... Ou alors vraiment avec une tombée de crème et un soupçon de sucre pour les mûres. Bref, les fruits rouges généralement je ne les cuisine pas, je les engloutis. Mini-gourmette prend d'ailleurs le même chemin que sa maman puisqu'une barquette entière de myrtilles ne lui fait pas peur pour le goûter.

Mais si vous voulez cuisiner ces petites baies, le Matin du jour vous donne quelques recettes ainsi que quelques conseils de conservation. Tout sur www.lematin.ch/guide/loisirs

Alors, les recettes du jour

Dessert chantilly aux myrtilles

 

201728_bbbea3d9.jpg

Pour 4 personnes

  • 200 g de myrtilles fraîches
  • 5 dl de crème liquide entière
  • 30 g de sucre glace
  • 3-4 cs de sucre cristallisé
  • 1 dl d’eau

Mettre les myrtilles dans une casserole avec l’eau et le sucre cristallisé. Faire cuire sur feu doux une vingtaine de minutes, le temps que les fruits commencent à se défaire.
Laisser refroidir puis mixer finement.
Sortir la crème du frigo au dernier moment et la mélanger au sucre glace. Monter le tout en chantilly ferme mais encore onctueuse. Remettre au frais.
Au moment de servir, dresser un peu de coulis de myrtilles au fond de petites verrines et couvrir avec de la chantilly. Le résultat sera visuellement plus joli en utilisant une poche à douilles.

Riz au lait aux fraises

 

201728_e3e9b048.jpg

Pour 4 personnes

  • 100 g de riz rond
  • 1 l de lait
  • 1 gousse de vanille
  • 80 g de sucre
  • 50 g de mélange de baies rouges
  • 20 fraises très parfumées (mara par exemple)

Ouvrir la gousse de vanille dans la longueur. Porter le lait à ébullition avec la gousse entière et le sucre.
Lorsque le lait bout, baisser le feu et verser doucement le riz. Le mélange doit cuire doucement, à petit bouillon.
Quand on commence à apercevoir le riz à la surface du lait, couper le feu et laisser le riz absorber le reste de liquide.
Oter la gousse de vanille et ajouter le mélange de fruits rouges, bien mélanger. Laisser refroidir.
Découper les fraises en petits morceaux. Garnir le riz au lait des fraises au moment de servir.

Pavlova aux fruits rouges

 

201727_920b0114.jpg


Pour 1 pavlova

  • 2 blancs d’œuf (+ 1 pincée de sel)
  • 100 g de sucre
  • 1 cc de Maïzena
  • 10 fraises
  • 10 framboises
  • 4 cs de myrtilles
  • 1 cc de fleur d’oranger
  • 2-3 cc de sucre vanillé

Monter les blancs d’œuf en neige ferme avec la pincée de sel.
Ajouter le sucre et la Maïzena et continuer à fouetter jusqu’à ce que le mélange soit brillant. Ajouter la fleur d’oranger et mélanger délicatement.
Chemiser une plaque allant au four avec du papier sulfurisé et étaler dessus le blanc d’œuf en rond et en couche assez épaisse (il est possible d’utiliser un cercle pour un rond plus régulier).
Enfourner dans un four préchauffé à 180 degrés, baisser immédiatement à 100. Laisser cuire environ 1 h 30. La meringue doit être bien gonflée. Ouvrir et éteindre le four et laisser refroidir à l’intérieur.
Découper les fraises en deux ou en trois, les mettre dans un bol avec les framboises et les myrtilles, saupoudrer avec le sucre vanillé, mélanger délicatement et laisser mariner au frais à couvert.
Au moment de servir, garnir la pavlova avec les fruits à la vanille.

 

Et encore une petite pour la route:

 

Gratin myrtilles-framboises


201728_a7ce7033.jpg

Pour 2 petits plats

  • 1 cc de beurre
  • 30 myrtilles
  • 30 framboises
  • 1 cc de cannelle
  • 1 dl de crème
  • 1 oeuf
  • 1 cs de sucre brun

 

Beurrer le plat avec la noisette de beurre. Répartir dans le plat les myrtilles et les framboises. Dans un bol fouetter l'oeuf avec la cannelle, la crème et le sucre (ajouter du sucre au besoin). Verser ce mélange dans les plats. Faire cuire 10 minutes dans un four préchauffé à 210 degrés.

 

Ah et puisqu'on parle de fruits rouges, j'ai fait le premier fraisier de ma vie l'autre jour. Visuellement pas top top comme vous pouvez le voir

Photo0705.jpg
(Bon en plus la photo est prise avec mon portable alors voilà voilà quoi...)

Mais il était bien bon! La recette vient du dernier "Saveurs", j'ai tout suivi à la lettre sauf pour le dessus. J'ai remplacé la pâte d'amandes (j'aime pas) par un miroir à la framboise.

 

 

 

17/06/2011

J'adoooooore la mozzarella

Fotolia_23976961_L.jpg

 

Bonjour,

Aujourd'hui dans le Matin, un sujet sur la mozzarella. Ben oui parce que moi j'adooooooooore ça, la mozarella! En été je crois que je pourrais me nourrir exclusivement de salade tomates-mozzarella (enfin, si on trouvait plus facilement de bonnes tomates avec du goût. Mais ça c'est un autre débat...). Bref, la mozzarella est un de mes fromages préférés, ce qui n'est pas très original puisque c'est le fromage préféré de tous mes compatriotes, oui oui, bien avant le Gruyère (désolée amis fribourgeois), le Vacherin Mont-d'Or ou même le raclette (MÊME LE RACLETTE VOUS VOUS RENDEZ COMPTE???). Enfin en ce qui me concerne, mon amour immodéré pour ce fromage est assez récent. Il date en fait du jour où j'ai dégusté de la vraie mozzarella, artisanale, de bufflone, crémeuse à souhait, goûteuse, tendre, bref, le paradis! "Oui ben on va pas aller en Italie juste pour acheter de la mozzarella", pensez-vous? (ne niez pas, je vous entends penser). Eh bien non, cette rencontre du 3e type avec une des meilleures mozzarelle qu'il m'ait été donné de déguster a eu lieu chez moi, en Valais, après des courses à la Coop, si si. Et ladite mozzarella était suisse en plus, de Travers (NE). C'est là que les frères Stähli fabriquent avec amour et du lait de bufflonne une petite merveille à déguster d'urgence nature ou avec des tomates coeur de boeuf (des bonnes) et de l'huile d'olive (de la bonne aussi). Alors pour coupez court aux critiques: non je ne suis pas sponsoriée par ces braves fromagers, non je ne les connais même pas mais leur mozzarella est à tomber et je le dis, na! Parce que c'est mon blog et que je fais ce que je veux, rena!

Et tant qu'à faire de la pub, autant y aller à fond, si vous ne trouvez pas la mozzarella des frères Stähli, sachez que celle de la gamme Fine Food de la Coop est aussi excellente. Autant dire que depuis que j'ai découvert ces merveilles, la gomme caoutchouteuse et insipide qu'on nous vend sous le nom de mozzarella (je cite pas de marque, vous avez deviné de laquelle je parle) n'a plus droit de cité chez moi, hormis pour la pizza (rôle pour lequel elle convient tout à fait d'ailleurs).

Bref, je crois avoir fini mon hymne d'amour à la mozzarella. Pour tout savoir sur ce produit italien et sa "cousine" la burrata, c'est dans le journal du jour ou sur www.lematin.ch/loisirs/cuisine (allez-y, il est tout nouveau tout beau le site du Matin).

Et la recette du jour:

 

Tomates farcies façon pizza

201728_a4a476dc.jpg

 

  • 8 tomates charnues
  • 4 tranches de jambon
  • 8 olives vertes
  • 2 boules de mozzarella
  • 2 tranches de pain toast
  • 4 filets d’anchois
  • Poivre, origan

Découper les chapeaux des tomates puis creuser l’intérieur sans les percer. Epépiner la chair récoltée et en garder le jus et la chair émincée.
Découper les olives en rondelles, le pain toast et le jambon en petits dés et émincer les anchois. Mettre le tout dans un bol et ajouter la chair et le jus des tomates.
Bien mélanger le tout et assaisonner avec le poivre et l’origan (éventuellement un peu de sel mais les anchois devraient suffire).
Garnir chaque tomate de ce mélange.
Découper la mozzarella en rondelles épaisses et couvrir chaque tomate avec une rondelle.
Enfourner 35-40 minutes dans un four préchauffé à 210 degrés.

 

Et en bonux:

Mozzarella marinée

201728_d06a920.jpg
  • 2 boules de mozzarella
  • 5-6 tomates séchées
  • 2-3 gousses d'ail
  • 2 cc d'origan
  • 2 feuilles de laurier
  • 2 dl d'huile d'olive (à peu près)
  • Quelques pincées de sel de Guérande

 

Découper la mozzarella en dés, les placer dans le bocalm, couvrir d'huile (j'ai ajouté un peu de l'huile d'un bocal de tomates confites) et ajouter l'origan et la laurier. Emincer les tomates, les ajouter avec le sel. Fermer et laisser mariner au moins 24 heures. Servir avec une salade.

Attention, cela ne se conserve pas plus d'une semaine.

Melina

06:00 Publié dans Recettes | Tags : mozzarella, tomate, burrata | Lien permanent | Commentaires (6)

13/06/2011

Pas de gelée de raisinets cette année!

Bonjour,

Ben oui, comme le dit le titre de ce billet, pas de gelée de raisinets cette année. Non que mes deux plants n'aient pas été généreux cette année, au contraire. Mais bon, quand même, ils ne sont que deux. Alors quand on enlève les quelques graines grapillées par les oiseaux, les grappes entières englouties par mini-gourmette (qui, allez savoir pourquoi adoooooore dévorer les raisinets à même la plante) ben il ne reste plus grand-chose. Du coup les années précédentes je retournais ma cuisine pour obtenir 3 minuscules pots de gelée. Du coup cette année j'ai décidé de faire autrement. Des visites dimanche et une recette sympa trouvée sur un blog ont été l'occasion d'utiliser en une fois ma confidentielle production locale. Et franchement on a pas regretté, cette tarte aux raisinets meringuée était miam! (Même si encore une fois ma meringue était un peu ramollie. D'ailleurs si quelqu'un a une astuce je suis preneuse.)

Alors le résultat ressemblait à ça:

001.JPG

Et la recette est tout droit tirée du très joli blog www.si-bon.ch, plus précisément ici

Bon lundi de Pentecôtes et bon appétit!

Melina

10/06/2011

Cet été on tartine!

201728_41013db1.jpg

Bonjour!

Aujourd'hui dans le Matin quelques recettes simplissimes de rillettes à tartiner sur ses toasts de l'apéritif. Parce que bon, les tartines de Parfait tout le monde aime mais bon, c'est pas super original...  Pis je sais pas vous mais moi les chips, cacahuètes et autres cochonneries à grignoter à l'apéro franchement je suis pas fan. D'abord niveau gustatif c'est pas top top. Et niveau calories on en parle même pas! Bon, mes mousses sont par franchement light non plus, qu'on se rassure. Mais bon, une ou deux tartines de bon pain grillé avec une bonne mousse de thon ou rillette de lapin dessus ça rassasie quand même plus vite que la tonne (j'exagère à peine) de cacahouètes qu'on engloutit une fois qu'on a eu le malheur d'y mettre le nez. En plus avec une bonne salade (de concombre tiens, c'est à la mode... D'ailleurs ça n'a rien à voir mais bon, comme parfois il faut répéter beaucoup les choses pour qu'elles rentrent je me permets un petit message: IL N'Y A AUCUN RISQUE à MANGER DES CONCOMBRES SUISSES EN CE MOMENT!!!! Donc on ne change pas ses habitudes en raison de la dernière psychose alimentaire et on "tzatzikite" à tout-va.) Avec une bonne salade disais-je, ça fait même un bon repas du soir.

Donc voilà, que ça soit les classiques tapenades ou bruschette ou ces rillettes plus "canailles", on tartine cet été

 

Tartinade de poulet au paprika

  • 1 cuisse de poulet
  • 1 cc d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cc de paprika
  • 2 cs de mascarpone
  • 1 cs de pâte de paprika

Presser la gousse d’ail, la mettre dans un bol avec l’huile et le paprika en poudre. En badigeonner la cuisse de poulet, cuire 40 minutes dans un four préchauffé à 210 degrés.
Prélever la chair et la peau du poulet, les émincer en tartare au couteau.
Ajouter le mascarpone et la pâte de paprika, laisser refroidir avant de servir.

Mousse au thon

  • 1 jaune d’œuf
  • 1 cs de moutarde
  • Sel, poivre
  • 1 dl d’huile de tournesol
  • 1 cs de vinaigre
  • 1 boîte de thon au naturel moyenne
  • 4-5 filets d’anchois
  • 1 oignon nouveau
  • 1 cc de thym frais (à défaut séché)

Faire une mayonnaise: mélanger le jaune d’œuf et la moutarde, assaisonner, laisser reposer 5 minutes. Ajouter l’huile en filet en mélangeant vigoureusement au fouet. Lorsque la mayonnaise est montée, ajouter une cs de vinaigre.
Emincer l’oignon et les anchois. Emietter le thon dans une assiette.
Ajouter le tout à la mayonnaise avec le thym, mélanger.
Note: Il est possible de plutôt mixer le tout pour une masse plus lisse.

 

Rillettes de sardines

  • 1 boîte de sardines
  • 1 œuf cuit
  • 1 échalote
  • 30 g de beurre
  • Piment de Cayenne, sel

Ecaler l’œuf et ne garder que le jaune. Ramollir légèrement le beurre au micro-ondes. Peler puis couper grossièrement l’échalote.
Egoutter les sardines, les mettre dans un mixer avec le jaune d’œuf, l’échalote et le beurre. Mixer jusqu’à obtenir une masse lisse.
Assaisonner avec le piment de Cayenne et éventuellement un peu de sel.

Avocat-crevettes à tartiner

  • 30 g de crevettes en saumure
  • 1 avocat bien mûr
  • 1/2 limette
  • 2 cs de crème liquide
  • 1 cs de cognac
  • ½ cc de concentré de tomate
  • Sel, piment rouge séché

Prélever la chair d’un avocat bien mûr, la citronner avec le jus de la limette.
Mettre le tout dans un mixer avec les crevettes, le cognac, le concentré et la crème. Mixer jusqu’à obtenir une sorte de crème lisse.
Assaisonner avec le piment (au goût) et le sel.
Note: cette crème peut être tartinée sur des toasts ou du pain libanais mais aussi servir de dips.

Rillettes de lapin aux olives

  • 1 cuisse de lapin
  • 2 dl de bouillon de légume
  • 1 cc d’écorce de citron confit
  • 4-5 olives vertes

Mettre le bouillon de légumes dans une casserole ayant un couvercle.
Y placer la cuisse de lapin. Laisser mijoter à couvert pendant 45 minutes (ajouter du bouillon au besoin).
Sortir la cuisse du bouillon, effilocher la viande avec une fourchette (éventuellement hacher grossièrement au couteau).
Oter la chair d’un morceau de citron confit, émincer l’écorce. Découper en rondelles les olives.
Mélanger la chair de lapin, les olives et l’écorce de citron, humidifier avec un peu du bouillon de cuisson du lapin jusqu’à obtenir une matière facile à tartiner. Assaisonner éventuellement.

 

Bon appétit!

 

Melina

 

All the posts