« 2011-06 | Page d'accueil | 2011-09 »

11/07/2011

Le Kan-Nou, une vraie découverte!

Bonjour!

Aujourd'hui point de recette (pourtant j'ai pas mal cuisiné ces derniers jours mais bon, rythme estival oblige, mes neurones doivent être en vacances et j'oublie à chaque fois de dégainer l'appareil photo. Mais je vais me ressaisir, promis!). Point de recette mais une bonne adresse valaisanne. Vendredi dernier, sur les conseils d'un ami facebookien (rien que pour l'échange de recettes et de bons plans gourmands je bénis régulièrement Facebook!), nous avons testé le Kan Nou à Leytron. Pour ceux qui connaissent ce charmant village valaisan, le restaurant se trouve sous le centre de dégustation Provins. Nous en avions entendu plein de bien, nous y avions envoyé des copains qui en étaient ressortis enchantés, il fallait donc à tout prix que nous testions.

Et le moins que l'on puisse dire est que nous avons été charmés. Le cadre déjà, élégant et très cosy sans être guindé. Un service attentif sans être trop empressé. Une ambiance chaleureuse et décontractée où des familles cotoyaient une tablée d'amis partageant un apéritif prolongé et des couples d'amoureux, brefs, on s'y sent bien.

Et le plus important, la cuisine! Délicieuse, parfumée, soignée mais sans chichis inutiles ni effets de manche superflus trop souvent présents dans certains restaurant pseudo-gastros.

Détail en quelques images (qui ne rendent pas du tout honneur aux plats, mon portable étant en réparation, M. Swisscom m'en a prêté un mais bon, niveau photos c'est pas ça.)

Les entrées d'abord, médaillon de foie gras mi-cuit et sa réduction de miel au vin doux pour moi:

Photo003.jpg

Le foie gras était vraiment très bon, moelleux et goûteux et la réduction au miel changeait de l'habituel chutney de figue ou confiture d'oignon. Même monsieur, qui n'aime pas le miel, a trouvé que l'accord était très bon.



Monsieur avait lui pris un carpaccio de boeuf  à l’émulsion de ruccola et ses copeaux de parmesan.
Photo004.jpg
Un plat qui semble classique au premier regard mais véritablement sublimé par l'émulsion de rucola (dixit celle qui d'habitude développe une véritable allergie au mot "émulsion" utilisé à tort et à travers en cuisine actuellement et qui d'habitude se résume à une mousse visqueuse purement décorative sur le bord de l'assiette). Là l'émulsion était en fait une sorte de crème vert pastel au goût légèrement citronné (j'espère ne pas dire de bêtise) qui apportait fraîcheur et originalité au plat. Pourtant fan absolue de foie gras j'hésiterai la prochaine fois au moment de choisir l'entrée.
Pour le plat, Monsieur a opté pour le filet de boeuf à la moelle rôti et sa réduction de veau à la Syrah.
Photo005.jpg
Là encore, score parfait. La cuisson de la viande était idéale (ce qui est loin d'être toujours le cas). L'os à moëlle très bon et le petit gratin de légumes qui accompagnait le tout absolument délicieux. Seul bémol... le petit gratin était vraiment trop petit! :-)

Mon plat: Risotto de queues de crevettes aux tomates séchées et basilic frais.
Photo006.jpg
Un plat très parfumé comme je les aime, qui vous envoie directement en vacances. Le basilic embaumait avant même que la sommelière pose l'assiette devant moi et la sauce du risotto était à tomber.

Les desserts maintenant: Palette de sorbets pour Monsieur.
Photo007.jpg
On n'a plus pensé à demander à la sommelière si la glace était maison mais si ça n'est pas le cas le chef a trouvé un très bon fournisseur.

Quand à ma Crème brûlée à la crème de caramel Lutti,
Photo008.jpg

elle a été soumise à rude épreuve puisque je suis une très grande amatrice de ce dessert. Je prends généralement TOUJOURS ça au restaurant et j'ai plutôt la dent dure. Eh bien là, rien à redire. La croûte était ferme et caramélisée comme il faut, la crème au caramel pas trop sucrée et bien parfumée, bref, un sans-faute. Et tout à fait correct niveau prix puisque deux entrées, deux plats, deux desserts, deux verres de vin blanc et une bouteille de vin rouge nous sont revenus à 175 francs.

Vous l'aurez compris, je conseille chaleureusement le Kan-Nou à tous les gourmands désireux de passer une bonne soirée en Valais. Pour plus de renseignements http://www.provins.ch/fr/kannou

Bon appétit

Melina




 

 

01/07/2011

Délicieux crumbles

201726_d442be9e.jpg

 

Bonjour,

Aujourd'hui pour la dernière page Cuisine de la saison (comme chaque année, le Guide "traditionnel" s'arrête durant l'été pour laisser la place aux Festivals), un sujet qui va sauver les désorganisés du garde-manger (dont je fais souvent partie). Ceux qui oublient régulièrement un demi poireau au fond du frigo. Ceux qui ne savent jamais quoi faire de la dernière pomme dans le panier de fruit, celle qui ne passait juste pas dans la dernière tarte. Ceux qui se désespèrent devant les quelques cerises restantes au fond de leur barquette, trop mûres pour être mangées à la main, trop peu nombreuses pour en faire un grand plat. Avec tous ces oubliés de la cuisine moi je fais des crumbles. Ou pour ceux qui n'auraient pas encore eu la chance d'être initiés à ces merveilles: des sortes de petits gratins recouverts d'une croûte rendue croustillante par un passage au four.

La tradition britannique (puisque c'est aux Anglais que l'ont doit le crumble) veut des fruits, souvent des pommes, et une croûte faite de sucre, de farine et de beurre. Mais tout est possible, viande, poisson, fruits de mer, légume, tout se décline à l'infini dans les recettes de crumble. Et pour la croûte, il est  aussi possible de jouer l'originalité. Le principe de base étant de mélanger une masse maléable comme du beurre, du fromage frais, du beurre de cacahouète ou autre avec quelque chose de sableux, de la chapelure, du sucre, du fromage râpé, des noix moulues etc.

Alors pour les recettes du jour:

 

Nectarines

Pour 2 personnes

  • 3 nectarines
  • 2 cs de fraises séchées
  • 30 g de sucre
  • 30 g de beurre
  • 25 g de noisettes moulues
  • 25 g de farine

Découper les nectarines en morceaux, les disposer dans des ramequins. Saupoudrer de sucre et des fraises séchées.
Avec le reste de sucre, le beurre froid, les noisettes moulues et la farine faire une pâte à crumble en mélangeant le tout du bout des doigts.
Répartir sur les nectarines et enfourner pour 45 minutes dans un four préchauffé à 180 degrés.

 

Courgettes-noix de cajou

Pour 2 personnes (acc.)

  • 2 petites courgettes
  • 2 cs de mascarpone
  • 4-5 noix de cajou
  • 50 g de beurre
  • 1-2 cs de chapelure
  • Curry, sel, poivre

Peler et découper les courgettes en rondelles fines.
Les disposer dans des mini-plats allant au four. Ajouter 1 cs de mascarpone dans chaque plat.
Répartir les noix de cajou très grossièrement écrasées.
Faire une pâte à crumble avec le beurre froid et la chapelure. Répartir sur les courgettes.
Enfourner 15 minutes dans un four préchauffé à 200 degrés.

Saumon-asperges-bleu

Pour 2 personnes

  • 1 filet de saumon
  • 5 asperges vertes
  • 5 asperges blanches
  • 30 g de cacahuètes au wasabi
  • 80 g de bleu (roquefort, saint-agur…)
  • Huile d’olive

Peler les asperges, les blanchir 10 minutes à l’eau bouillante.
Détailler le saumon en cubes et les asperges en tronçons. Mélanger et disposer dans des cocottes. Arroser d’un filet d’huile d’olive.
Préchauffer le four à 210 degrés.
Découper le fromage en petits morceaux au sortir du frigo. Ecraser grossièrement les cacahuètes.
Mélanger du bout des doigts le fromage avec les cacahuètes pour obtenir une sorte de gravier.
Disposer cette masse sur les cocottes puis enfourner pour 15-20 minutes.

 

Framboise-coco

Pour 2 personnes

  • 100 g de framboises fraîches
  • 2 cs de lait de coco
  • 40 g de sucre
  • 30 g de beurre
  • 80 g de noix de coco râpée

Répartir les framboises dans des petits ramequins.
Répartir le lait de coco sur les framboises, saupoudrer légèrement de sucre.
Découper le beurre bien froid en petits cubes, mélanger avec le sucre et la noix de coco du bout des doigts.
Répartir la pâte à crumble sur les ramequins.
Enfourner 30 minutes dans un four préchauffé à 180 degrés.
Note: la noix de coco râpée brunit vite. Quand elle est bien dorée, couvrir avec de l’alu. Ou faire le crumble dans des minicocottes et faire cuire à couvert en début de cuisson.

 

Bon appétit

 

Melina