« Top Chef, 3e épisode | Page d'accueil | Sauvons les lasagne! »

19/02/2013

Le prêt-à-cuisiner au lieu du prêt-à-manger

logo_contact.jpg

Bonjour,

D'habitude je ne reporte pas ici mes articles du journal qui ne comportent pas de recette (je sais pas pourquoi d'ailleurs, je pourrais. Bref...) Mais là, dans le climat actuel d'hystérie collective autour des lasagnes congelées. Et alors que j'ai découvert hier qu'on pouvait acheter des spaghetti bolo tout prêts, déjà cuits en sachet (Non mais qui n'a pas le temps de cuire des pâtes et d'ajouter de la sauce???????), toute initiative visant à encourager les gens à cuisiner VRAIMENT est bonne à prendre. Bon, c'est seulement à Genève pour l'instant mais l'idée est sympa, pratique et pourrait essaimer. Alors voilà, longue vie à "Just Cook It" (non, je ne suis pas actionnaire).


LE PRÊT-À-CUISINER À DOMICILE

NOUVEAUTÉ Une entreprise genevoise propose des recettes en kit à se faire livrer. A l’intérieur, de quoi se cuisiner un repas maison avec exactement les ingrédients dont on a besoin.

«Quand je travaillais dans le secteur bancaire, je faisais des journées de dix heures, je n’avais jamais le temps d’aller faire les courses. Pour quelqu’un qui aimait cuisiner, je me retrouvais souvent à manger des choses pas top ou alors à devoir aller au resto.» Un constat qui a poussé Gaël Juranville et son ami Romain Cosandey à créer Just Cook It, une entreprise genevoise qui livre, à domicile ou en entreprise, les ingrédients nécessaires à la réalisation d’une recette, pesés et calibrés au nombre de personnes désiré. Sur le site chaque semaine trois recettes qui tournent – une à la viande, une au poisson et une végétarienne. On choisit celle qui nous intéresse, on indique le nombre de couverts et on reçoit chez soi le soir même le nécessaire à sa réalisation et, évidemment, la recette détaillée.

100% PRODUITS FRAIS

«L’intérêt de la chose était justement de ne pas demander aux gens de commander 24 heures à l’avance. Je ne sais pas quoi faire à manger ce soir, je peux encore me faire livrer de quoi cuisiner. Et préparer un bon petit plat sans la contrainte des courses.» Sensibles à l’écologie, les deux fondateurs de Just Cook It font livrer les commandes par vélo et veillent à proposer des recettes de saison et exclusivement des produits frais achetés plusieurs fois par semaine chez un boucher, un poissonnier ou encore un primeur.
«Nous sommes très attentifs à la qualité des produits que nous proposons.» Autre avantage, non négligeable notamment pour les célibataires, tous les ingrédients (hormis le sel, le poivre et l’huile d’olive) sont fournis en quantité exacte à utiliser. Fini les moitiés de bouquet de basilic qui dépérissent dans le frigo ou les pots à peine entamés d’une épice rare que l’on n’utilisera plus jamais.

ACCORDS METS-VIN

En revanche, ne rêvons pas, on n’échappera pas à la corvée d’épluchage. Les ingrédients sont livrés bruts. Même si quelques produits sont déjà prédécoupés, comme par exemple la viande du bœuf carotte de cette semaine ou la courge de la soupe à la courge. Toujours dans un souci de faciliter la tâche des gastronomes amateurs. En effet chaque recette est pensée pour ne pas nécessiter plus de 30 à 40 minutes de travail, «pour ne pas décourager les gens». Un sommelier genevois propose également pour chaque recette un accord mets-vin et il est possible de se faire livrer une proposition de vin avec sa commande. Au niveau prix, évidemment, la note sera un peu plus élevée que si vous faites vos courses vous-mêmes. Cette semaine par exemple les trois recettes vont de 15 francs par personne pour le menu végétarien (nouilles soba au tofu, chou kale et furikake) à 19 francs pour celui à la viande (bœuf carottes aux tagliatelles) ou au poisson (saumon en croûte d’aneth, écrasée de salsifis, sauce acidulée). Avec la possibilité d’ajouter entrée et/ou dessert pour un menu complet.

Rens., recettes et commandes sur: www.justcookit.ch

 

Melina




Commentaires

Enfin!! Enfin une solution pour bien manger même en sortant de boulot super tard quand les magasins sont fermés et dans le casino de coin on ne trouve pas le vinaigre de vin blanc pour faire une escalope milanaise! Merci pour le partage!

Écrit par : Charlotte | 18/04/2014

Les commentaires sont fermés.