« Pizza aux légumes | Page d'accueil | Escapade au Salon du chocolat – Atelier chez le traiteur Lenôtre »

31/10/2013

Escapade au Salon du chocolat – Le concours

 

Il y a des jours où ce métier est plus difficile que d’autres. Cette semaine par exemple,  je suis au Salon du chocolat à Paris. La vraie tuile en somme!

Pendant deux jours, j’ai suivi les aventures parisiennes du représentant de la Suisse aux World Chocolate Awards, les Championnats du monde des chocolatiers organisés par le couverturier (spécialiste en chocolat de couverture donc) Barry Callebaut. Le champion suisse, et donc notre représentant à Paris, s’appelle David Pasquiet. Chocolatier à Crans-Montana et à Sion, le Valaiso-Français prépare cet évènement depuis une année et demi. Pour ceux que ça intéresse, son portrait dans Le Matin à lire ici.

Autant le dire tout de suite, David n’a pas gagné. Classé à un très joli 10e rang (sur 19 candidats), le champion était un peu déçu à l’issue du concours mais heureux d’avoir vécu cette expérience et content de ce qu’il avait présenté. Seule petite amertume exprimée par le Valaisan, il souhaiterait qu’à l’avenir le représentant de la Suisse soit mieux soutenu. «J’ai eu des soutiens et j’ai eu la chance d’avoir des sponsors qui m’ont aidés (David a loué un laboratoire entièrement dévolu à sa préparation ces trois derniers mois). Mais au pays du chocolat, on pourrait faire plus.» Il est vrai qu’en discutant avec des coaches d’autres concurrents, on comprend que certains pays misent vraiment tout sur ce concours. Une année avant, le candidat cesse toute activité professionnelle et, soutenu financièrement par sponsors, fédérations et même l’Etat, il ne se consacre qu’aux œuvres qu’il présentera à Paris. Des designers sont engagés pour les dessins, des coaches viennent du monde entier pour entraîner le champion, une grosse équipe est formée pour l’aider et le soutenir dans son travail, bref, une préparation olympique. Un luxe que d’autres candidats ne peuvent pas se permettre. «Mais tout cela n’enlève rien au talent des gagnants», conclut un David beau joueur.

Le gagnant justement s’appelle Davide Comaschi et défendait les couleurs de l’Italie. Voici des photos de sa pièce principale et de sa pièce artistique

PP_italie.jpg

pa-italie.jpg

 

Et là, ce sont celles de David Pasquiet

pp-suisse.jpg

pa-suisse.jpg

 

Enfin une bonne nouvelle tout de même. Alors qu’elles n’étaient que deux parmi les 19 candidats, les chocolatières se sont toutes les deux hissées dans le top five. Bravo mesdames! Ici, l'entremets de la Hollandaise Marike Van Beurden.

 

entremet.jpg

En bref tout était vraiment magnifique et le travail fourni par tous ces passionnés est vraiment incroyable. Pour les utilisateurs d'Instagram, il y a de nombreuses autres photos sur le compte des World Chocolate Masters.

A plus tard pour le récit d'un atelier chocolat bien sympa chez Lenôtre.

Melina

Commentaires

Merci pour cet article, avec des journées pourries comme aujourd'hui, ton blog m'a bien occupé :-)

Écrit par : comparateur assurance auto | 16/02/2014

J'adore ce salon, cette année j'y retourne, c'est sur

Écrit par : Pneus infos | 10/04/2014

Les robes étaient succulentes, j'ai eu l'occasion de gouter celle de Pralus, génial !

Écrit par : chocolat | 10/04/2014

C'est tout bonnement magnifique et très bon. L'année prochaine je vais aller visiter le salon à Paris, ma femme est très gourmande.

Écrit par : www.corse-finance.com | 06/06/2014

C'est tout simplement spectaculaire ce qui peut être fait dans l'art du chocolat. J'en profite pour dire que nous aussi au Luxembourg, nous recrutons des chocolatiers.

Écrit par : job in luxembourg | 24/09/2014

Les commentaires sont fermés.