03/05/2012

Fête des Mères et grand retour

Bonjour!

Des semaines (mois?) que je n'ai rien posté mais là franchement la grande nouvelle du jour mérite bien un post. Que ceux qui avaient été un peu (beaucoup?) frustrés de la diminution de la rubrique Cuisine du "Matin" d'une double page hebdomadaire à une colonnette quotidienne se réjouissent, la double page Cuisine du vendredi revient dès aujourd'hui. Au menu: des rencontres avec des chefs, des blogueurs, des producteurs ou même de "simples" gourmands, des reportages et, bien sûr, des recettes, des recettes, des recettes et encore des recettes, plein de recettes.

Et pour cette première, un sujet de choix: Bruno Toppazzini, le chef du Kannou à Leytron (VS) propose aux lecteurs du "Matin" un menu pour la Fête des Mères, gourmand, goûteux mais surtout accessible. L'idée est que les papas et leurs rejetons puissent se mettre aux fourneaux ensemble pendant que Maman flâne dans un bain moussant ou sur une chaise longue. Vous voyez un peu le tableau Mesdames?

Pour ceux qui ne connaissent pas - encore - Bruno Toppazzini, j'avais déjà eu l'occasion de dire tout le bien que je pense de sa cuisine ici. J'ai eu l'occasion d'y retourner depuis et, franchement, je suis toujours aussi fan. Soucieux de bien faire, de plaire, de partager le plaisir qu'il a à cuisiner avec ses clients, Bruno est un vrai passionné. Et cela se sent dans ses assiettes.

 

021138_99b50cf8.jpg

 

 

Alors avant d'aller goûter sa cuisine directement à Leytron, pourquoi ne pas essayer son menu de Fête des Mères?

Quelques photos du menu pour vous donner envie. Le restaurant le Kannou appartenant à la maison Provins, Madeleine Gay, l'oenologue vedette de l'entreprise valaisanne, a imaginé les accords de vins pour le menu.

 

Pointes blanches du Valais et sa sphère de tartare de saumon juste tiédi, sauce citron vert

021210_4b078b51.jpg
Johannisberg de Chamoson AOC
«Maître de Chais»




Noix de Saint-Jacques poêlées et
son émulsion au wasabi,
sauce à l’encre seiche, mousseline de cresson


021239_b1687bb5.jpg
Petite Arvine du Valais AOC
«Maître de Chais»




Fraises aux deux saveurs et
son espuma de yaourt à la vanille,
petit sablé breton au beurre demi-sel, fraises croquantes


021316_d606d45c.jpg

Amigne Douce de Vétroz AOC
«Maître de Chais»

 

Des recettes à retrouver dans le Matin du jour ou sur www.lematin.ch/loisirs/cuisine

 

Ce menu, agrémenté d'un Pavé de boeuf à la fleur de sel, polenta grillée et sa ratatouille, petite huile parfumée au basilic, sera également servi au Kannou le jour de la Fête des Mères, le 13 mai.

 

Le KanNou
M. Bruno Toppazzini
Route de Riddes 29
CH - 1912 Leytron VS

bruno@kannou.ch
+41 78 816 04 23
+41 27 306 24 30

www.provins.ch/fr/kannou

 

Bon appétit!

Melina

 

 

06:00 Publié dans Recettes | Lien permanent | Commentaires (2)

20/02/2012

Soirée Top Chef 3e

Bonsoir,

Soirée Top Chef 3e donc. (Oui, je sais, ils en sont au 4e épisode. Mais lundi dernier une attaque de flémingite aiguë m'a contrainte à admirer les plats des chefs de M6 devant un bol de céréales. La frustration absolue!) Du coup ce soir j'ai voulu me rattraper. Et c'est le dernier numéro de "Saveurs" qui m'a aidé. J'y avais repéré à la première lecture (oui, je lis plusieurs fois mes magazines de cuisine) un gratin de topinambours à l'agneau et à la menthe. Et c'était drôlement bon.

Voici la recette du magazine et entre () les ingrédients que j'ai utilisés

 

Gratin de topinambours à l'agneau et à la menthe*

Photo0389.jpg

  • 700 g de topinambours (300 g)
  • 600 g de viande d'agneau coupée en gros dés (300 g de viande hachée d'agneau)
  • 1/2 bouquet de menthe (2 cs de menthe séchée)
  • 1 petit oignon
  • 2 cs de crème fraîche (2 cs de crème liquide)
  • 1 filet d'huile d'olive
  • Sel, poivre
  • 1 cs de chapelure (pas mis)
  • 1 cs de parmesan râpé (2 cs de grana padano)


Préchauffer le four à 180 degrés.
Peler les topinambours et les laver sous l'eau froide, les couper en rondelles.
Dans une casserole d'eau bouillante salée, plonger les topinambours et les laisser cuire une petite vingtaine de minutes.
Les égoutter et les écraser à la fourchette ou au presse-purée manuel. Ajouter la crème. Saler et poivrer.
Pendant ce temps hacher au robot les dés d'agneau et l'oignon coupé en quartiers, ajouter une dizaine de feuilles de menthe et mixer à nouveau. (J'ai sauté cette étape vu que j'avais pris de la viande hachée. J'ai mélangé la viande avec 1 cs de menthe l'oignon haché).
Dans une poêle, verser un filet d'huile d'olive, ajouter l'agneau haché et le laisser revenir 5 à 10 minutes en remuant souvent.
Dans un plat à gratin, répartir l'agneau au fond, parsemer de feuilles de menthe (la 2e cs de menthe séchée dans mon cas) la surface de la viande, recouvrir de l'écraser de topinambour, parsemer de chapelure et de parmesan.
Enfourner pour 20-25 minutes à 180 degrés.
Servir avec une petite salade de feuilles de roquette et d'épinard (que roquette pour moi).

* "SAVEURS" N°189, février 2012

Bon appétit

Melina

22:42 Publié dans Recettes | Tags : topinambour, agneau, menthe | Lien permanent | Commentaires (0)

07/02/2012

Soirée Top Chef II

Bonjour,

Hier soir, deuxième épisode de Top Chef 2012 et, pour l'instant, ça me plaît toujours assez. Et surtout ça me donne toujours envie de cuisiner un petit souper sympa pour le plateau-télé, histoire de pas manger un triste plat congelé et insipide tout en regardant une déclinaison de veau et espuma de polenta...

En balade hier midi sur le très beau blog "Les petits plats de Trinidad" (oui, je vais sur des blogs de cuisine à midi, ça aide à faire passer le sandwich au thon de la cantine...), je suis tombé sur cette recette, Gâteau au chou-fleur, ricotta, parmesan et tomates confites. Ca avait l'air bon et, ce qui ne gâte rien, assez rapide à faire. Parce que, bon, faut pas charrier non plus hein. Faire un bon souper ok, mais un lundi soir après le boulot on va pas y passer des heures non plus! :-). En fait, Trinidad avait elle-même repris, et adapté, cette recette du non moins très jolie site Altergusto. Alors pour la recette originale (fromage blanc plutôt que ricotta, notamment), c'est ici que ça se passe.

Moi j'ai fait une sorte de mix des deux, les noix de l'originale et la ricotta de l'adaptation. Et un peu plus de féta. Bref, ça a donné ça:

 

Gâteau au chou-fleur, ricotta, parmesan et tomates confites

Photo0383.jpg
(Bon, oui, je sais, pour changer ma photo est nulle. Pis en plus, toute accaparée par l'épreuve en cours de Top Chef j'ai pensé à la photo qu'en fin de repas. Mais les photos sont top sur les deux sites précités!)


Pour un petit plat à gratin

  • 300 g de bouquets de chou-fleur cru
  • 250 g de ricotta
  • 150 g de féta
  • 50 g de grana padano
  • 20 g de maïzéna
  • 2 oeufs
  • 1 cs de persil séché
  • 2 cs de noix concassées grossièrement
  • 6 pétales de tomates confites à l'huile
  • Paprika




Préchauffer le four à 160°C.
Dans le bol d’un robot mixeur, mettre les bouquets de chou-fleur. Mixer jusqu’à obtenir la texture d’une «semoule».
Dans un récipient, accessoirement dans le bol de mon super-génial-fantastique-nouveau Kitchenaid, mettre la ricotta, la féta, la maïzena, le persil et le parmesan. Battre au fouet soit homogène. Saler et poivrer, j'ai aussi ajouter un peu de paprika doux.
Ajouter les œufs et battre à nouveau jusqu’à ce que la préparation soit bien homogène. Incorporer la «semoule» de chou-fleur. Bien mélanger. Puis ajouter les tomates confites épongées au préalable dans du papier absorbant. Je les ai émincées en fines tranches.
Verser la préparation dans le plat à gratin légèrement huilé. Répartir, à la surface, les noix concassées.
Enfourner et cuire environ 35 minutes. La recette initiale préconise 45 minutes mais j'aime bien une consistance encore un peu "humide" pour ce genre de gâteau.

Servi avec une salade d'endives, verdict: très bon!

Bon appétit
Melina