27/05/2011

L'aubergine, comme un petit bout de vacances

Bonjour!

Aujourd'hui dans la page Cuisine du Matin souffle un petit air de vacances. En effet les beaux jours commencent à nous apporter tous les délicieux fruits et légumes qui vont faire chanter nos marmites cet été. Je sais pas vous mais il me suffit d'avoir un beau panier de poivrons, tomates et aubergines dans ma cuisine pour me sentir un peu en vacances. Ca sent alors les belles salades de l'été, les légumes marinés, les tians et autres délices propres à la belle saison. Alors pour lancer le coup d'envoi des joyeusetés d'été, je vous dis tout ou presque sur l'aubergine. Un légume que, j'ignore pourquoi, j'ai découvert assez tard et que j'adore vraiment. En caviar avec tout plein d'ail, je fonds. Grillée sur le barbecue j'adore. En terrine, en gratin, en tian, je suis vraiment fan de l'aubergine. Même si ma recette préférée (mais bon, pas le plus diététique) reste quand même la moussaka grecque ou chypriote. D'ailleurs si jamais y en a une recette .

Mais pour aujourd'hui, pour tout savoir sur l'aubergine c'est comme d'hab', dans le journal du jour ou sur www.lematin.ch/guide/cuisine

Et pour une recette bien sympa et un chouia plus diététique que la moussaka:

 

Terrine aubergine-chèvre

 

recetteTerrine.jpg

 

Pour 1 terrine

  • 4 poivrons de différentes couleurs
  • 3 gousses d'ail
  • 4 cs d'huile d'olive
  • 3 cs de chèvre frais
  • 1 cc de tapenade noire
  • 1 petite aubergine


Faire griller les poivrons sur toutes les faces environ 25 minutes dans un four préchauffé à 220 degrés.
La peau doit commencer à brunir.
Les placer dans un sachet en plastique, fermer et laisser reposer un quart d'heure.
Presser l'ail, l'ajouter à l'huile et laisser mariner une dizaine de minutes. Pendant ce temps, peler puis découper les aubergines en tronçons dans la longueur.
Les badigeonner avec un peu de l'huile à l'ail. Enfourner à 200 degrés une vingtaine de minutes.
Sortir les poivrons du sachet et les peler, ôter les pépins, découper en quatre. Faire mariner dans le reste d'huile à l'ail.
Détendre le fromage à la fourchette, ajouter la tapenade, bien mélanger.
Chemiser un plat à terrine de film alimentaire. Placer une première couche de poivrons, tartiner avec le chèvre à la tapenade, couvrir avec des tronçons d'aubergine. Continuer avec une couche de poivrons jusqu'à épuisement des ingrédients. Refermer le film alimentaire, mettre sous presse au moins deux heures au frais.

Bon appétit

Melina

 

06:00 Publié dans Recettes | Tags : aubergine, terrine | Lien permanent | Commentaires (0)

13/05/2011

Quand le thym rencontre la myrtille...

Bonjour,

Bon, aujourd'hui je vais la faire courte, juste le temps de poster mes recettes, pas de blabla (comment ça tant mieux???). Le pitch: des recettes alliant fruits et herbes aromatiques. C'est très tendance, surprenant et franchement bon si on sait marier les herbettes. Voilà, je vous laisse avec les recettes du jour et pour les conseils tout est comme d'hab' dans le journal du jour et sur www.lematin.ch/guide/cuisine

 

Panna cotta framboise-basilic

 

141347_3feced8b.jpg

Pour 4 personnes

  • 250 g de framboises
  • 5 dl de crème liquide
  • 100 g de sucre
  • 1 poignée de basilic
  • 3 cs de sucre glace
  • 4 feuilles de gélatine


Mixer les framboises et le sucre glace, passer à l'étamine pour ôter les pépins, réserver au frais.
Verser la crème dans une casserole avec les feuilles de basilic, porter à ébullition à couvert, retirer du feu et laisser infuser 15 minutes à couvert.
Oter les feuilles, ajouter le sucre et donner un bouillon. Pendant ce temps ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d'eua froide puis les essorer.
Ajouter les feuilles de gélatines à la crème chauffée, bien mélanger, répartir dans quatre verrines. Laisser prendre au frais,
Au moment de servir, garnir avec le coulis de framboise. Décorer éventuellement de feuilles de basilic.

Carpaccio de mangue au sirop de coriandre

 

141347_cfbd4470.jpg

Pour 4 personnes

  • 1 mangue mûre
  • 1 bouquet de coriandre
  • 6 dl d’eau
  • 400 g de sucre


Porter l’eau à ébullition à couvert avec la coriandre. Oter du feu et laisser infuser une heure.
Filtrer l’eau pour enlever toute la coriandre, ajouter le sucre et faire cuire à petit bouillon environ 20-30 minutes (jusqu’à ce que le liquide devienne légèrement sirupeux). Placer au frais.
Placer au frais.
Peler la mangue puis la découper en tranches très fines.
Répartir le carpaccio de mangue dans 4 assiettes, arroser chacune avec 2 cs de sirop de coriandre, laisser mariner 15 minutes au frais avant de servir.
Proposer le restant de sirop avec le carpaccio.

Gelée de fruits rouges au thym

 

141347_f84de3dd.jpg

Pour 4 personnes

  • 1 l de clairette
  • 2 cc d’agar-agar
  • 4 cs de sucre
  • 2 branches de thym
  • 40 myrtilles
  • 8-10 fraises


Verser la clairette dans une casserole avec le thym, porter à ébullition à couvert puis ôter du feu et laisser infuser 5-10 minutes (au goût).
Enlever le thym, ajouter le sucre et l’agar-agar, porter à ébullition 30 secondes à couvert.
Pendant ce temps-là, nettoyer les myrtilles et les fraises et couper ces dernières en petits morceaux.
Placer quelques myrtilles au fond de chaque coupe de champagne.
Quand la clairette a bouilli, la verser dans les coupes (remplir environ un quart du verre). Placer au frais jusqu’à ce que la gelée ait figé.
Reliquéfier la gelée restée dans la casserole en la chauffant doucement. Une fois qu’elle est liquide, la laisser tiédir un peu (mais pas regélifier). Ajouter quelques myrtilles dans les coupes. Ajouter tout doucement de la clairette tiède. Remettre au frais et laisser prendre.
Procéder comme précédemment: regélifier le reste de clairette dans la casserole, laisser tiédir. Ajouter les fraises dans les coupes, couler doucement le reste de clairette, faire prendre au frais.

06:00 Publié dans Recettes | Lien permanent | Commentaires (1)

06/05/2011

Miam, des morilles!

 

151025_5061d8a.jpg


Bon-jour!

Aujourd'hui on s'équipe d'un panier et de chaussures de marche et on part en forêt. Comment ça, qu'est-ce qu'on va y chercher??? Des morilles pardi! Il a plu un peu, il fait de nouveau beau, elles pourraient commencer à pointer le bout de leurs alvéoles près des rivières ou même dans votre jardin. Perso je guette attentivement les copeaux de bois au pied de mon massif de rosiers, il paraît qu'elles adorent ça!

Mais bon, on est bien d'accord, le mieux est quand même de réussir à convaincre un champignonneur de partager son coin à morilles. Mais ça... (A ce propos si quelqu'un sait où en trouver et souhaite partager son coin avec une journaliste nécessiteuse vous savez où me trouver :-) )

Pour savoir comment trouver puis bichonner ces petites merveilles, c'est dans le journal du jour ou sur www.lematin.ch/guide/cuisine

Et la recette:

 

Cailles aux morilles

141347_4b417b01.jpg

  • 4 cailles vidées
  • 12 morilles séchées
  • 2 carottes jaunes
  • 50 g de lardons
  • 1 dl de lait
  • Thym
  • Sel, poivre de Cayenne
  • 2 dl de fond de volaille
  • 2 cs de beurre
  • 1 dl de crème liquide

Tremper les morilles une demi-heure dans un mélange 1 dl de lait + 1 dl d’eau tiède.
Pendant ce temps, peler les carottes et les découper en brunoise (tout petits cubes).
Faire revenir les lardons dans une poêle, ajouter la brunoise de carottes, faire revenir 2 minutes.
Pendant ce temps, rincer les morilles puis les découper en morceaux. En garder quelques-unes pour la sauce. Ajouter dans la poêle, faire revenir 5 minutes le tout. Ajouter le thym et saler au besoin.
Essuyer les cailles puis saler et poivrer l’intérieur et l’extérieur. Farcir avec le mélange morilles-carottes-lardons.
Préchauffer le four à 240 degrés.
Déglacer la poêle avec le fond de volaille, ajouter le beurre, donner un bouillon pour épaissir un peu la sauce.
Placer les cailles dans un plat allant au four, disposer les morilles restantes au tour, enfourner pour 20-25 minutes en arrosant de temps en temps avec la sauce.
A la fin de la cuisson, sortir les cailles du plat, les emballer dans un papier d’alu. Verser le contenu du plat dans une petite casserole, ajouter la crème, bien mélanger, rectifier l’assaisonnement. Servir avec les cailles.

Bon appétit

 

Melina

 

06:04 Publié dans Recettes | Tags : morille, caille | Lien permanent | Commentaires (0)