29/01/2010

Pimentez votre hiver!

Bonjour!

Aujourd'hui dans le Matin, tout tout tout ou presque sur le piment. D'où il vient, comment l'utiliser mais surtout pourquoi il pique et comment éteindre l'incendie. Un sujet qui je l'espère vous intéressera autant qu'il m'a intéressé. A découvrir www.lematin.ch/guide/cuisine.

Parce qu'autant dire que jusqu'à ce que je décide de faire un article sur les piments (rendons à César: jusqu'à ce qu'un des rédacteurs en chef adjoint du Matin me le suggère), ma connaissance du piment se résumait à l'utilisation ponctuelle mais régulière du poivre de Cayenne et à jetter un piment rouge dans ma soupe coco, comme c'est tout bien expliqué dans la recette. Ensuite... eh bien ensuite généralement (vu qu'on ne peut pas toujours acheter les piments au détail), le reste de la barquette finissait par moisir lamentablement au fond de mon frigo avant de finir dans la poubelle.

Oui, mais ça c'était avant. Avant que j'entre acheter des piments pour la photo de la page aux "Spécialités de la Palud", à Lausanne, une minuscule boutique d'alimentation du monde qui réussit l'exploit de proposer un assortiment hallucinant de produits sur très peu de mètres carrés. En plus la dame qui tient cette boutique est tout à fait charmante. Elle a pris plein de son temps pour tout m'expliquer sur les différents piments du monde. Bref, maintenant c'est promis, le piment fera partie de ma cuisine. Et si vous passez par Lausanne, faites un tour aux Spécialités de la Palud, c'est une caverne d'Ali Baba, notamment pour les épices. www.mixfood.ch

Sinon le site www.epicier.ch propose aussi de commander des dizaines d'épices différents. A découvrir.

Aux "Spécialités de la Palud", la dame m'a parlé d'un plat appelé "papa ala huancaina", à base de pommes de terre et d'une sauce au piment jaune. Alors, la recette se trouve, par exemple, ici (Avant d'avoir ma version puisque je n'ai pas encore eu le temps de la faire chez moi. Mais la sauce goûtée à la boutique était délicieuse).

Et ma mini-recette du jour avec des piments (mais je promets de faire mieux à l'avenir avec ces fruits):

 

Huile pimentée pour pizza

 

PIME6943.jpg

 

Pour une bouteille

  • 5 dl d’huile d’olive extra-vierge
  • 2 brins d’origan
  • 5 feuilles de basilic
  • 2 gros piments rouges


Bien nettoyer les herbes aromatiques puis les sécher consciencieusement.
Verser l’huile dans une casserole avec les piments entiers.
Faire tiédir sur feu doux puis verser dans une bouteille.
Ajouter les herbes aromatiques dans la bouteille puis fermer.
Laisser infuser environ un mois dans un endroit frais mais pas au frigo (par exemple une cave).
Au bout de deux mois, goûter l’huile. Si elle est à son goût, la filtrer puis la remettre en bouteille. Toujours conserver à l’abri de la lumière.

 

Bon appétit

 

Melina