28/11/2010

Dimanche "testage de recettes"

Bonjour,

Oui, je sais, ça faisait longtemps. Mais bon, la fin de l'année vous savez ce que c'est: le stresse au boulot pour tout finir avant les vacances, les cadeaux de Noël à prévoir, commencer à s'organiser pour les repas de Fêtes bref, la course perpétuelle. Ajoutez à ça les premières chutes de neige sur ma maison (et accessoirement sur les routes qui y mènent.....) et vous mesurerez l'étendue des dégâts. Mais je trouvais quand même que je délaissais un peu ma cuisine ces temps. Du coup ça fait deux week-ends que j'ai ressorti livres et recettes à tester et que ça mitonne sec. Le week-end dernier je peux pas vous dire ce que j'avais essayé, c'était une répétition d'un de mes menus de Fêtes. Alors chut! Mais je vous en parlerai dès que mes invités l'auront dégusté.

Mais aujourd'hui je peux tout vous dire, ce d'autant que c'était bon! "Surtout les ca-ottes!" a décrété mini-gourmette, fan absolue de légumes (oui, je sais, ça va pas durer...)

D'abord en entrée j'ai (enfin) testé la recette de Velouté de betteraves au lait de coco de ma collègue Patrizia. Eh bien le verdict est tombé: une vraie tuerie! Je pensais que ça serait un peu écoeurant en portion complète mais le citron vert et les oignons coupent bien le sucré des betteraves. Bref, c'était excellent (Je me demande même si le duo de soupes d'une des mes entrées de Fêtes va pas se transformer en trio de soupes. Oups, j'ai vendu la mèche... Mais vous dites rien, hein, promis? :-)

En plus vous avez vu cette couleur?

Photo0385.jpg

Beau, bon, simple et vite fait. Et pour la recette je laisse Patrizia vous la raconter, ça se passe par

Et merci Patrizia!

Cette recette ayant quelques parfums d'Asie, je voulais un plat qui aille dans le même sens. Du coup j'ai ressorti mon livre "Cuisine thaï pour débutants" de chez Marabout Chef et j'ai opté pour le Poulet sauté au basilic. Il y a plein de recettes super tentantes avec du lait de coco mais comme y en avait déjà dans la soupe j'ai préféré éviter.

Alors la recette:

Poulet sauté au basilic

Photo0388.jpg

Pour 4 personnes

  • 4 cs d'huile végétale
  • 600 g de blanc de poulet émincé
  • 2 gousses d'ail pilées
  • 1 cc de gingembre frais râpé
  • 4 piments rouges frais émincés (pas mis)
  • 4 feuilles de citronnier kaffir
  • 1 oignon brun
  • 100 g de pleurotes coupées en quatre
  • 1 carotte coupés en tranches fines
  • 60 ml de sauce d'huître
  • 1 cs de sauce soja
  • 1 cs de sauce de poisson
  • 80 ml de bouillon de volaille
  • 80 g de germes de soja (j'en ai mis 120, j'adore ça)
  • 1 poignée de basilic frais (thaï dans la recette, normal dans ma marmite)

 

Faire chauffer la moitié de l'huile dans un wok et faites dorer le poulet en plusieurs fois jusqu'à ce qu'il soit juste cuit. Réservez-le ensuite au chaud (je l'ai glissé dans un plat au four à 60 degrés).

Faites chauffer le reste de l'huile et faites revenir l'ail, le gingembre, les piments, les feuilles de kaffir et l'oignon jusqu'à ce que le mélange embaume. Ajoutez les champignons et les carottes et faites les cuire à feu vif jusqu'à ce qu'ils soient tendres.

Remettez alors le poulet dans le wok avant d'incorporer les sauces et le bouillon. Continuez à faire cuire à feu vif pour que le mélange épaississe puis retirez du feu et ajoutez les germes de soja et les feuilles de basilic. Servez aussitôt (avec du riz sauvage dans mon cas).

Verdict: très bon, tout le monde a aimé. En plus c'est assez léger. Bref, à refaire.

Bon appétit

 

Melina

 

15:00 Publié dans Recettes | Tags : betterave, coco, poulet, soja | Lien permanent | Commentaires (0)

29/10/2010

Raves Party

Bonjour,

Aujourd'hui dans le Matin, un sujet de saison (les lecteurs de ce blog ont certainement remarqué ma manie des produits de saison): les raves. Ben oui, c'est pas "rave party" comme les grands rassemblements de djeunes qui écoutent de la musique de sauvage en s'agitant dans tous les sens (oui, je sais, ça fait vieille réac' ce genre de remarque mais la musique électro et moi ça fait 47...)

Bref "raves party" c'est le petit jeu de mot hyper foireux (si si, ne dites pas non, je le sais) qui m'a permis de vendre un sujet raves à mon chef. Parce qu'a priori les raves, bof bof. Pas très sexy (bon, il avait bien accepté les topinambours alors...), pas très apprécié généralement bref, les raves partaient battues. Bon, j'ai quand même décidé de les glisser dans ma liste de propositions de sujets et, hyper inspirée, je mets "raves party". Eh ben vous le croirez pas mais ça a marché! "Rien que pour le titre", il m'a dit le chef! Alors voilà, un sujet raves. Mais bon, outre le jeu de mots naze, si vous ne l'avez pas vu je vous conseille de courir regarder le Matin du jour. La grande photo de mon collègue photographe Yvain Genevay est vraiment magnifique. Et pour rendre des raves magnifiques je vous garantis que c'est pas facile.

Bref, tout ça dans le Matin du jour ou sur www.lematin.ch/guide/cuisine

Et la recette du jour (oui, y en a qu'une cette fois, j'ai flemmé). Mais des recettes avec des raves y en a , et et .

 

Raves caramélisées à l’orange

 

141920_1705ba32.jpg

 

Pour 4 personnes (acc.)

  • 2 grosses raves
  • 2 dl de jus d’orange
  • 4 cs de vinaigre balsamique
  • 1 cs d’huile d’olive
  • 1 poignée de graines de grenade
  • Sel, poivre


Peler puis découper les raves en quartiers de taille moyenne.
Chauffer l’huile dans une poêle, y faire revenir les quartiers de raves en les retournant régulièrement. Ils doivent dorer mais pas trop foncer.
Lorsque les morceaux de raves sont al dente, déglacer la poêle avec le balsamique et donner un bouillon pour faire caraméliser.
Ajouter le jus d’orange et laisser mijoter à feu moyen jusqu’à obtenir une consistance sirupeuse.
Rectifier l’assaisonnement, ajouter les graines de grenade environ 30 secondes avant de servir.
Note: accompagnement idéal d’une viande de gibier par exemple.

Voilà, bon appétit!

Melina

06:00 Publié dans Recettes | Tags : raves, betterave, céleri | Lien permanent | Commentaires (0)

19/06/2009

Déclinaison de tartares

Pour fêter le début de l'été et les envies de fraîcheur, le "Matin" vous propose une petite déclinaison de tartares, version salée et sucrée.

 


Tartare de bœuf «classique»

TARTare boeuf.jpg

 

Pour 4 personnes (plat)

 

  • 800 g de viande
  • 2 jaunes d’œuf
  • 6 cornichons
  • 10-15 câpres
  • 1 gros oignon
  • tabasco
  • sauce Worcester
  • 3 cs de moutarde de Dijon
  • sel et poivre du moulin

 

 

Nettoyer la viande en enlevant les parties grasses. Couper en tartare (voir vidéo).

Emincer les cornichons, les câpres et l’oignons. Les ajouter à la viande, bien mélanger. Assaisonner avec 2 ou 3 gouttes de Tabasco, une ou deux giclées de sauce Worcester, la moutarde. Saler et poivrer.

Gouter puis rectifier l’assaisonnement à sa convenance. Il existe autant de recettes de tartare que de gourmands, l’idéal est donc de l’assaissonner au goût de chacun en faisant déguster et de placer les épices sur la table.

Dresser sur une assiette par exemple en quenelles ou en dôme. Servir avec des frites ou des toasts.

 

 

Tartare de concombre aux œufs de saumon

Tartare concombre.jpg

 

Pour une vingtaine de cuillères apéritives

  • Un concombre
  • Une petite boite d’œufs de saumon
  • 100 g de seré
  • Sel
  • Paprika

 

Peler le concombre, le couper en tartare. Saler puis placer le mélange dans une passoire très fine. Laisser dégorger une heure.

Mettre le concombre dans un saladier, ajouter le seré et le paprika. Bien mélanger. Mettre au frais quelques heures.

Dresser sur des cuillères apéritives, ajouter 4 ou 5 œufs de saumon sur chaque bouchée.

Note: Il est possible de remplacer les œufs de saumon par des toutes petits morceaux de saumon ou de truite saumonée.

 

Tartare de thon aux fruits de la passion

Tartare thon.jpg

Pour 4 personnes (entrée)

  • 400 g de thon rouge
  • 4 fruits de la passion
  • 1 ananas frais
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1 citron vert
  • 2 oignons nouveaux avec le vert
  • Coriandre

Couper le thon débarrassé de ses arêtes en tartare.

Faire de même avec l’ananas. Ouvrir les fruits de la passion et en détacher la chair.

Emincer les oignons nouveaux avec le vert.

Mélanger le thon avec les fruits et l’oignon, ajouter l’huile d’olive et mélanger.

Assaisonner avec quelques feuilles de coriandre ciselées et un peu de sel.

Ajouter le jus de citron vert juste avant de servir,le jus de citron cuisant le poisson.

Servir dans les coques de fruits de la passion.

 

Tartare de mangue à la menthe

Tartare mangue.jpg

 

Pour 4 personnes

 

  • Deux mangues bien mûres
  • Une quinzaine de feuilles de menthe fraîche
  • 2 dl d’eau
  • 1 cs de sucre

 

Mettre l’eau dans une casserole et la porter à ébullition. Oter du feu et ajouter une dizaine de feuilles de menthe. Laisser infuser environ dix minutes. Oter les feuilles. Ajouter le sucre, remettre à feu doux, mélanger jusqu’à dissolution complète. Porter le mélange à ébullition puis retirer du feu. Laisser reposer.

Ouvrir les mangues, détailler la chaire en gros morceaux puis couper en tartare.

Mettre la mangue dans un saladier, ajouter le sirop à la menthe et le restant des feuilles ciselées. Mélanger et mettre au frais au moins deux heures.

Dresser dans des verrines, décorer avec une feuille de menthe.

 

Ces recettes plus quelques conseils pour réussir son tartare sur www.lematin.ch/guide/cuisine

 

Et en bonus, une dernière petite recette pour un tartare végétarien.

 

Tartare de betterave rouge au chèvre et au basilic

Tartare betterave.jpg

 

Pour quatre entrées

 

  • Deux betteraves rouges cuites
  • 150 g de fromage de chèvre frais
  • 8 feuilles de basilic
  • Sel, poivre

 

Peler les betteraves rouges, les détailler en tartare au couteau. Ciseler les feuilles de basilic.

Travailler le fromage de chèvre à la fourchette dans un bol pour le rendre plus souple.

Mélanger dans un saladier la betterave, le fromage et le basilic. Saler (pas trop, le fromage de chèvre relève déjà le gout), poivrer (au moulin de préférence). Laisser reposer au frais une heure au moins.

Dresser dans des verrines ou en dôme avec un cercle de pâtisserie. Servir avec du pain de campagne.