17/06/2011

J'adoooooore la mozzarella

Fotolia_23976961_L.jpg

 

Bonjour,

Aujourd'hui dans le Matin, un sujet sur la mozzarella. Ben oui parce que moi j'adooooooooore ça, la mozarella! En été je crois que je pourrais me nourrir exclusivement de salade tomates-mozzarella (enfin, si on trouvait plus facilement de bonnes tomates avec du goût. Mais ça c'est un autre débat...). Bref, la mozzarella est un de mes fromages préférés, ce qui n'est pas très original puisque c'est le fromage préféré de tous mes compatriotes, oui oui, bien avant le Gruyère (désolée amis fribourgeois), le Vacherin Mont-d'Or ou même le raclette (MÊME LE RACLETTE VOUS VOUS RENDEZ COMPTE???). Enfin en ce qui me concerne, mon amour immodéré pour ce fromage est assez récent. Il date en fait du jour où j'ai dégusté de la vraie mozzarella, artisanale, de bufflone, crémeuse à souhait, goûteuse, tendre, bref, le paradis! "Oui ben on va pas aller en Italie juste pour acheter de la mozzarella", pensez-vous? (ne niez pas, je vous entends penser). Eh bien non, cette rencontre du 3e type avec une des meilleures mozzarelle qu'il m'ait été donné de déguster a eu lieu chez moi, en Valais, après des courses à la Coop, si si. Et ladite mozzarella était suisse en plus, de Travers (NE). C'est là que les frères Stähli fabriquent avec amour et du lait de bufflonne une petite merveille à déguster d'urgence nature ou avec des tomates coeur de boeuf (des bonnes) et de l'huile d'olive (de la bonne aussi). Alors pour coupez court aux critiques: non je ne suis pas sponsoriée par ces braves fromagers, non je ne les connais même pas mais leur mozzarella est à tomber et je le dis, na! Parce que c'est mon blog et que je fais ce que je veux, rena!

Et tant qu'à faire de la pub, autant y aller à fond, si vous ne trouvez pas la mozzarella des frères Stähli, sachez que celle de la gamme Fine Food de la Coop est aussi excellente. Autant dire que depuis que j'ai découvert ces merveilles, la gomme caoutchouteuse et insipide qu'on nous vend sous le nom de mozzarella (je cite pas de marque, vous avez deviné de laquelle je parle) n'a plus droit de cité chez moi, hormis pour la pizza (rôle pour lequel elle convient tout à fait d'ailleurs).

Bref, je crois avoir fini mon hymne d'amour à la mozzarella. Pour tout savoir sur ce produit italien et sa "cousine" la burrata, c'est dans le journal du jour ou sur www.lematin.ch/loisirs/cuisine (allez-y, il est tout nouveau tout beau le site du Matin).

Et la recette du jour:

 

Tomates farcies façon pizza

201728_a4a476dc.jpg

 

  • 8 tomates charnues
  • 4 tranches de jambon
  • 8 olives vertes
  • 2 boules de mozzarella
  • 2 tranches de pain toast
  • 4 filets d’anchois
  • Poivre, origan

Découper les chapeaux des tomates puis creuser l’intérieur sans les percer. Epépiner la chair récoltée et en garder le jus et la chair émincée.
Découper les olives en rondelles, le pain toast et le jambon en petits dés et émincer les anchois. Mettre le tout dans un bol et ajouter la chair et le jus des tomates.
Bien mélanger le tout et assaisonner avec le poivre et l’origan (éventuellement un peu de sel mais les anchois devraient suffire).
Garnir chaque tomate de ce mélange.
Découper la mozzarella en rondelles épaisses et couvrir chaque tomate avec une rondelle.
Enfourner 35-40 minutes dans un four préchauffé à 210 degrés.

 

Et en bonux:

Mozzarella marinée

201728_d06a920.jpg
  • 2 boules de mozzarella
  • 5-6 tomates séchées
  • 2-3 gousses d'ail
  • 2 cc d'origan
  • 2 feuilles de laurier
  • 2 dl d'huile d'olive (à peu près)
  • Quelques pincées de sel de Guérande

 

Découper la mozzarella en dés, les placer dans le bocalm, couvrir d'huile (j'ai ajouté un peu de l'huile d'un bocal de tomates confites) et ajouter l'origan et la laurier. Emincer les tomates, les ajouter avec le sel. Fermer et laisser mariner au moins 24 heures. Servir avec une salade.

Attention, cela ne se conserve pas plus d'une semaine.

Melina

06:00 Publié dans Recettes | Tags : mozzarella, tomate, burrata | Lien permanent | Commentaires (6)