18/06/2010

Je fais mes tablettes de chocolat!

Bonjour!

Aujourd'hui dans le Matin, un sujet gourmand, idéal pour les amateurs de sucreries et les parents qui vont devoir occuper leurs enfants cet été: je fais mes tablettes de chocolat moi-même, avec ce que je veux dedans. Sympa, non? Le sujet est né de ma découverte du super sympa livre d'Anne Deblois "Je fais mes tablettes de chocolat" tome II (Ben oui tome II parce que comme je suis pas rapide il y avait déjà un tome I qui m'avait échappé. Bref...). Un petit livre joli comme tout qui donne plein d'idées très originales pour personnaliser ses tablettes. Franchement, du chocolat à la betterave, vous y auriez pensé tout seul, vous? Moi pas. Et y en a plein d'autre comme ça. A découvrir dans son livre ou sur son blog www.chocolanne.com.

Dans son livre, Anne Deblois donne la technique parfaite pour obtenir un chocolat brillant, craquant et qui fond moins vite dans les doigts, la méthode dite du tempérage (avec un thermomètre à sucre). Si vous voulez un résultat quasi professionnel, vous pouvez tester cette méthode. Mais plus simplement il est aussi possible de "bêtement" faire fondre votre chocolat au bain-marie (attention, sans liquide) et de le couler dans un moule à tablettes (dans les commerces spécialisés ou sur le net, par exemple www.romain-pages.com) avant de le garnir de... ce qu'on veut! Fruits, noix, biscuits, bonbons, bref, tout est possible. Explications plus détaillées sur www.lematin.ch/guide/cuisine ou dans le journal du jour!

Et la petite recette maison (la tablette de mes rêves à moi quoi...)

 

Chocolat pignons caramélisés-fleur de sel

102234_790b168d.jpg

 

Pour 3 plaques

  • 240 g de chocolat noir
  • 60 g de pignons
  • 2 cs de sucre cristallisé
  • 1 cc de fleur de sel


Faire dorer les pignons à sec dans une poêle.
Saupoudrer avec le sucre cristallisé et laisser caraméliser en remuant continuellement.
Placer les pignons caramélisés dans une assiette et bien les séparer
les uns des autres pour ne pas qu’ils se collent ensemble.
Pendant que les pignons refroidissent, faire fondre le chocolat au bain-marie.
Séparer les pignons les uns des autres et saupoudrer avec la fleur de sel, bien mélanger.
Répartir les pignons dans les moules. Couler le chocolat dans les moules et laisser prendre 2 heures au frais.

 

Sinon ça marche aussi avec:

Des fruits


102021_ff96d2b5.jpg

Du caramel

102020_e6beb189.jpg

Des bonbons

091554_bf0c0617.jpg

Des céréales

102018_6f159bb2.jpg

Des noix

102021_e624a63c.jpg

Etc etc.

Bon appétit!

 

Melina

 

 

 

09/10/2009

Faites votre vinaigre

Dans le "Matin" d'aujourd'hui, je vous dis tout ou presque sur comment faire son vinaigre maison. Explications détaillées et conseils sur www.lematin.ch/guide/cuisine.

Et, ici, les étapes-clés en images:

1. Préparer

VINA9716.jpg

Bien laver le vinaigrier et surtout bien le rincer. Des restes de détergents pourraient tuer la mère de vinaigre. Remplir le vinaigrier d’eau pendant vingt-quatre heures pour que le bouchon gonfle.

2. Vérifier

VINA9720.jpg

Avant de placer la mère de vinaigre, toujours vérifier que le robinet ne fuit pas. Si seul le robinet est endommagé, il est possible de le changer.

3. Placer la mère

VINA9733.jpg

Placer la mère de vinaigre au fond du vinaigrier. (Si la mère est très fine, il est possible qu’elle flotte à la surface du vin, ça n’est absolument pas grave).

4. Remplir

VINA9742.jpg

Remplir le vinaigrier d’un ou deux litres de vin. Il est conseillé de le faire glisser lentement le long des parois du vinaigrier pour ne pas risquer d’endommager la mère.

5. Tirer le vinaigre

VINA9763.jpg

Après trois à six semaines, tirer le vinaigre dans une bouteille, au besoin le filtrer, puis remplir de nouveau le vinaigrier. Une fois tiré, il est possible de l’aromatiser.

 

En ce qui me concerne, ma première production maison de vinaigre est en route, résultat sur ce blog dans quelques semaines.

Bon week-end

 

Melina

11/09/2009

Faites-les vous-même!

 

Dans le "Matin" d'aujourd'hui, je vous propose de confectionner vous-même des produits de consommation courante que, la majorité du temps, on achète tout prêts. Au final on obtient des aliments pas forcément moins chers mais assurément plus savoureux. Même si, évidemment, on peut toujours préférer le goût inimitable de grands classiques comme le Nutella ou le ketchup. A retrouver sur www.lematin.ch/guide/cuisine

 

Ketchup*

ketchup.jpg

Pour deux bouteilles

  • 2 kg de tomates très mûres
  • 2 gros oignons
  • 1 gousse d’ail
  • 15 cl de vinaigre aux herbes
  • 100 g de sucre brun
  • 2 cc de sel
  • 1 cc de poivre moulu
  • 2 clous de girofle
  • ½ cc harissa

Laver les tomates. Les couper en tranches et les mettre dans une cocotte avec les oignons et les gousses d’ail épluchées et coupées grossièrement. Poser sur feu assez vif et laissez cuire une demi-heure.

Mixer les tomates finement pour obtenir un coulis. Le verser dans une casserole. Ajouter le vinaigre et les épices et faire cuire 45 minutes. Le mélange va réduire et prendre une consistance sirupeuse.

Ajouter le sucre et remettre sur le feu pendant 10 minutes.
Verser bouillant dans les bocaux. Attendre de préférence quelques jours avant de consommer.

 

*Recette tirée de www.marmiton.org

 

Pâte à tartiner au chocolat

nutella.jpg

Pour 3 petits bocaux

  • 250 g de beurre
  • 150 g de chocolat noir
  • 50 g de chocolat au lait
  • 400 g de lait condensé sucré
  • 50 g de noisettes moulues

Faire fondre les deux chocolats ensemble au bain-marie.

Travailler le beurre en pommade et le rajouter aux chocolats.

Remixer les noisettes moulues pour en faire de la poudre vraiment fine.

Ajouter le lait condensé au chocolat fondu puis la poudre de noisettes.

Bien mélanger et mettre en bocaux. Placer au frais.

Remarque: cette pâte est moins souple que la pâte chocolat originale. La sortir du frigo quelques minutes avant de l’utiliser.

 

Pâte de curry vert

pâte curry.jpg

Pour un petit pot

  • 5 piments verts
  • 5 piments rouges
  • 2 cc de graines de coriandre
  • 1 cc de gingembre haché fin
  • 3 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 2 cc de jus de citron vert
  • 1 cc de zeste de citron vert
  • 2 cs d’huile d’arachide
  • 2 cs de sauce nuoc-mâm
  • 1 petite tige de citronnelle

Couper les piments en deux dans le sens de la longueur (attention à bien porter des gants, ça brûle!). Gratter les graines à l’aide de la pointe d’un couteau de cuisine.

Emincer les piments puis les écraser au pilon.

Emincer le gingembre, l’oignon et l’ail. Les ajouter dans le mortier et écraser le tout. Faire de même avec les graines de coriandre et le zeste de citron.

Ajouter le jus de citron, l’huile et la sauce de poisson. Bien mélanger.

Remarque: il est aussi possible, et moins fatiguant, de préparer cette pâte dans un mixer.

 

«Baileys»

baileys.jpg


Pour une petite bouteille

  • 2 jaunes d’œuf
  • 100 g de sucre
  • 1 sachet sucre vanillé
  • 1 ristretto
  • 25 cl de whisky
  • 30 cl de crème liquide allégée

Délayer les jaunes d’œuf et le sucre.
Tirer le ristretto et le laisser refroidir.
Ajouter le café au mélange sucre-oeuf. Bien mélanger (de préférence au blender).
Ajouter le sucre vanillé et le whisky. Terminer par la crème, bien mixer. Servir frais avec un glaçon.

 

Barres aux céréales

barres céréales.jpg

Pour 10-12 barres

  • 400 g de lait concentré nature
  • 200 g corn-flakes natures
  • 160 g de raisins secs
  • 125 g pignons
  • 1 poignée de canneberges

Préchauffer le four à 120° et couvrir une plaque de papier à pâtisserie.

Faire chauffer le lait concentré dans une casserole juste avant le point d’ébullition.

Mélanger les fruits secs, les céréales et les graines dans un saladier.

Ajouter le lait concentré chaud et mélanger. Etaler le mélange sur la plaque de pâtisserie à l’aide d’une
spatule, enfourner 1 heure.

Laisser refroidir une demi-heure.

Découper en barres et conserver dans une boîte au frais.

 

 

Et, toujours dans l'idée de "c'est moi qui l'ai fait", deux petites recettes tirées d'anciennes pages Cuisine du "Matin"



Pain d'épices
pain d'épices.jpg

Ingrédients pour un moule à cake

  • 250 g de miel
  • 250 g de farine
  • 100 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cc d’anis moulu
  • 1 cc de muscade
  • 1 cc de cannelle en poudre
  • 1 cc de gingembre en poudre
  • 1 cc de quatre-épices
  • 2 œufs
  • 20 cl lait

 

Mélanger la farine, la levure, les deux sucres et les épices.

Faire chauffer le miel dans une casserole ou au micro-ondes et le verser bien chaud sur la farine.

Remuer avec une cuillère en bois et incorporer les œufs et le lait tiède.

Verser la préparation dans un moule à cake fariné et beurré et la faire cuire 1 h 15 dans un four préalablement chauffé à 160°.

Attendre (si possible) 24 heures avant de déguster le pain d’épices.

 

Moutarde maison à l’ancienne

MOUT1388.jpg

Pour un petit pot

  • 50 g de grains de moutarde jaune
  • 4 cl d’huile d’olive
  • 6 cl de vinaigre de vin blanc
  • 15 g de farine complète
  • 10 g de gros sel
  • 2 gousses d’ail pressées
  • 1 cc de cinq-épices
  • 1 cc de miel (facultatif)
  • 4 cl d’eau

Mettre tous les éléments dans le bol du mixer. Mixer (d'abord doucement puis à puissance moyenne) pendant quelques minutes. La masse doit devenir onctueuse.

Ajouter de la farine si le mélange est trop liquide (Attention, la masse s'épaissit un peu après une nuit au frigo). Rectifier l'assaisonnement.

Verser dans un pot avec un couvercle, mettre au frais au moins une nuit avant de consommer.

 

Voilà, bon appétit!

 

Melina