29/04/2011

Oh la rhubarbe!

151105_17ff01c3.jpg

 

Bonjour,

Aujourd'hui dans le Matin, plein d'infos sur la rhubarbe. Maintenant que la rhubarbe suisse a enfin remplacé la rhubarbe allemande sur les marchés (j'ai rien contre les Allemands, hein, pas de polémique! C'est juste que je comprends pas pourquoi on doit faire venir d'Allemagne un fruit qui pousse à foison en Suisse, du Vully célèbre pour sa culture à la majorité des potagers privés. Mais bon, j'imagine que là aussi l'argument est le même que pour les asperges et les fraises: si les grandes surfaces ne se dépêchent pas de fournir à leurs clients tous les produits printaniers dès février, des hordes de consommateurs hystériques vont descendre dans la rue pour exiger des asperges péruviennes sous peine de tout casser...). Bref, reprenons, maintenant que la rhubarbe suisse est là, et comme c'est pour pas longtemps, on en profite. Et histoire de surprendre un peu ses papilles et ses invités, on ne se contente pas de tartes à la rhubarbe mais on ose la version salée aussi.

Pour les conseils c'est dans le journal du jour ou sur www.lematin.ch/guide/cuisine

Et le recettes

Rôti de porc sauce rhubarbe

 

141928_d075320b.jpg

 

Pour 4 personnes

  • 600 g de rôti de porc
  • 3-4 tiges de rhubarbe
  • 2 dl de bouillon de légumes
  • 1-2 cs de crème à sauce
  • Poivre
  • Huile d’olive
  • 1 dl de vin blanc
  • 1 oignon

Badigeonner le rôti avec l’huile d’olive, poivrer.
Découper l’oignon en rondelles fines, les disposer sur et autour du rôti dans un plat. Enfourner 20 minutes dans un four préchauffé à 180 degrés.
Déglacer avec le bouillon et le vin, ajouter la rhubarbe effilée et coupée en morceaux.
Cuire encore 15-30 minutes (la température à cœur doit être de 80 degrés).
Sortir la viande, l’emballer dans un papier d’alu et laisser reposer. Verser le contenu du plat dans une casserole, mixer finement, ajouter la crème et assaisonner (ajouter un peu de liquide si le mélange est trop épais).
Trancher le rôti finement, servir avec la sauce.

 

Crumble rhubarbe-abricots secs

 

141927_7525cc46.jpg

 

Pour 4 personnes

  • 300 g de rhubarbe
  • 50 g de sucre brun (ou plus selon les goûts)
  • 8 oreillons d’abricots secs
  • 20 spéculoos
  • 50 g de beurre
  • Chantilly (facultatif)

Effiler la rhubarbe, la découper en petits dés.
Faire compoter doucement la rhubarbe dans une petite casserole avec le sucre brun.
Pendant ce temps, écraser au mortier 8 spéculoos et les répartir dans le fond de 4 verrines. Réserver.
Ecraser grossièrement le reste de spéculoos. Mettre le beurre au congélateur un quart d’heure puis le découper en petits cubes.
Mélanger à la main les spéculoos écrasés et le beurre, pincer du bout des doigts pour obtenir une sorte de gros gravier.
Chauffer vivement à sec une poêle et y mettre ce «gravier». Laisser caraméliser légèrement tout en remuant constamment pour ne pas que ça brûle. Verser dans un bol et placer au frais.
Découper les oreillons d’abricots secs en brunoise et les mélanger à la compote de rhubarbe refroidie.
Verser la compote dans les verrines, mélanger à la fourchette le crumble durci pour le séparer, garnir les verrines. Laisser prendre au frais 1 heure. Eventuellement décorer avec un peu de Chantilly.

 

Salade gourmande au caramel balsamique de rhubarbe

 

141928_e21ae8db.jpg

 


Pour 4 personnes (entrée)

  • 4 poignées de feuille de chêne
  • 50 g de magret de canard fumé
  • 1 tige de rhubarbe bien mûre
  • 4-5 cs de sucre en poudre
  • 2-3 cs de vinaigre balsamique
  • Sel de Guérande

Effiler la rhubarbe puis la découper en petits tronçons.
Mettre les morceaux de rhubarbe dans une petite casserole, ajouter le sucre, bien mélanger.
Laisser le sucre fondre puis caraméliser sur feu doux.
Lorsque les morceaux de rhubarbe sont tendres, les retirer du mélange et les réserver (attention de ne pas le faire trop tard, ils se déferaient).
Quand le caramel a blondi, ajouter le vinaigre balsamique, bien mélanger toujours sur feu doux jusqu’à obtenir un mélange sirupeux.
Répartir la salade dans quatre assiettes, garnir avec les morceaux de rhubarbe et le magret de canard. Assaisonner avec le vinaigre de rhubarbe et un peu de sale de Guérande.

 

Et un p'tit bonus

 

Sirop de rhubarbe à la vanille Bourbon

 

141927_c67a53e6.jpg

 

 

  • 20 tiges de rhubarbe
  • 1 litre d'eau
  • Sucre cristallisé
  • 1 gousse de vanille Bourbon

 

Effiler puis couper en tronçon la rhubarbe. Cuire 10 minutes dans l'eau avec la gousse de vanille. Oter la gousse, verser le tout à traver une étamine et bien presser pour récupérer le maximum de jus. Peser le liquide, compter la même quantité de sucre. Mettre le tout dans une casserole et cuire doucement une vingtaine de minutes avec les graines de vanille grattées.

Mettre en bouteille encore bouillant.

 

Bon appétit

Melina

 

 

 

 

 

06:00 Publié dans Recettes | Tags : rhubarbe, rôti, salade | Lien permanent | Commentaires (0)

15/07/2010

Salade César spéciale canicule

Bonjour!

Deux recettes en deux jours, j'atteins un rythme décoiffant là :-) C'est qu'en été chez nous le menu ultra-majoritaire c'est la grillade. Alors certes on essaie de varier les plaisirs: un jour côte de boeuf, un jour filets d'agneau, un jour petites saucisses voire même les soirs de grand exotisme crevettes marinées. Mais on a beau diversifier les accompagnements y a toujours un moment où je sature. Et hier en plus avec les températures quasi tropicales atteintes dans mon beau canton, personne avait très envie de se coltiner le barbecue. Donc on avait envie de manger un truc un peu différent de d'habitude, qui devrait réunir trois conditions:

- être frais

- assez vite fait

- avec de la salade puisque les salades de mon jardin sont prêtes à être cueillies (parce que oui, j'ai un jardin. Et même qu'il y a des trucs qui y poussent, l'exploit. Je vous dis pas si je suis fièèèèèèèèère!)

Les deux filets de poulet qui arrivaient à la fin de leur expérience de vie dans le frigo ont décidé du choix du jour: ça serait une salade César. En plus en grands anchoiphiles (?), on aime tout ce qui contient ces petits filets de poissons salés. Donc voilà la recette, un peu empruntée, un peu inspirée et beaucoup improvisée.

 

Salade César

 

salade-cesar.jpg

 

 

Pour la sauce

  • 0.5 dl d'huile d'olive
  • 0.5 dl de mayonnaise
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 cs bombée de moutarde forte
  • 4 filets d'anchois
  • 2 cs de lait
  • Poivre

 

Pour la salade

  • 1 salade verte (une laitue verte dans mon cas)
  • Le reste des anchois de la boîte
  • 2 tranches de pain de mie
  • 1 gousse d'ail
  • 80 g de lardons allumettes
  • 2 filets de poulet
  • 2 cs d'huile d'olive
  • 4 cs de farine
  • 2 cs de curry (j'ai pris un mélange d'épices marocains)

 

Alors j'ai commencé par faire cuire le poulet en m'inspirant de la recette utilisée par Pascale du très beau blog "C'est moi qui l'ai fait". Sa recette est si jamais.

Découper le poulet en lanières puis les mettre dans un bol avec l'huile d'olive. Bien imprégner. Mélanger la farine et le curry dans une assiette et y rouler les lanières de poulet de manière à ce qu'elle soient bien couvertes du mélange. Mettre sur une plaque chemisée d'un papier de cuisson dans un four préchauffé à 210 degrés (240 chez moi mais mon four est un peu paresseux). La recette originale dit 8 minutes mais chez moi les lanières étaient assez épaisses alors elles y sont bien restées 15 minutes.

Pendant ce temps laver la salade, l'essorer, la découper en morceaux et mettre dans un saladier. Faire revenir les lardons à sec dans un poêle, réserver. Dans la même poêle, mettre le pain de mie découpé en petits cubes et l'ail pressé. Faire dorer.

Dans un mixer verser tous les ingrédients de la sauce et mixer jusqu'à obtenir une consistance crémeuse.

Dans le saladier ajouter les lardons, les filets de poulet au curry, les croûtons et le reste des anchois émincés (normalement il n'y en a que dans la sauce mais comme on adore ça...). Verser la sauce au moment de servir et mélanger.

Voilà, c'est sûrement pas très académique comme recette mais c'était bien bon quand même. En plus je me suis rendu compte ce matin que j'avais oublié d'ajouter du parmesan (normalement il y en a dans la salade César mais là j'ai oublié d'en mettre). A tester avec la prochaine fois.

Bon appétit

 

Melina

 

 

 

13:00 Publié dans Recettes | Tags : salade, césar, anchois, lardons | Lien permanent | Commentaires (0)

12/03/2010

La revanche du topinambour

Bonjour,

Aujourd'hui dans le Matin, un nouvel épisode de la nouvelle rubrique cuisine "A quoi ça sert?": le topinambour. On en entend parler depuis quelques années maintenant suite au grand retour des légumes oubliés, nos grands-parents nous racontent à peu près tous qu'ils en ont tellement mangés enfants qu'ils ne peuvent plus les voir en... soupe et les grands chefs les mettent à leur carte. Bref, autant de raisons de s'y intéresser. Ce que j'ai fait d'ailleurs tout dernièrement et un peu à reculons je dois bien le dire. Je ne suis pas du genre à juger un aliment sur son aspect mais là il faut reconnaître que cette espèce de racine brune entre le gingembre et la betterave crue, visiblement impossible à peler, ne m'inspirait pas. "Il va vraiment falloir que ce légume soit délicieux", me suis-je dit au moment de mon premier achat. Parce que oui je me parle à moi-même au magasin. Sous le regard régulièrement dubitatif des vendeuses et des autres clients. Bref, je m'égare.

Délicieux donc le topinambour devait être (ça fait un peu Maître Yoda ça non?). Et, verdict... roulement de tambour... il l'est! Une saveur fine et délicieuse entre le coeur d'artichaut et la noisette, une chair fondante, bref, une vrai révélation! Au point que j'envisage sérieusement d'en planter dans mon jardin dès cette année. Je vous raconterai.

Pour l'histoire du topinambour c'est dans le journal du jour que ça se passe et ici: www.lematin.ch/guide/cuisine

Et les recettes du jour:

 

Crème de topinambour au citron

 

251611_a5be4070.jpg

 

 

Pour 4 personnes (entrée)

  • 600 g de topinambours
  • 1 citron
  • 1,5 l de bouillon de poule
  • 1 gousse d’ail
  • 2 dl de crème liquide
  • 1 cs d’huile d’olive

Peler les topinambours puis les détailler en morceaux. Prélever les zestes du citron puis le presser. Citronner légèrement les légumes avec du jus.
Emincer la gousse d’ail, la faire revenir dans l’huile d’olive puis ajouter le topinambour et la moitié du zeste de citron.
Ajouter le bouillon et laisser cuire une vingtaine de minutes à couvert.
Mixer les légumes jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Ajouter la crème, redonner un bouillon.
Saupoudrer les bols du zeste restant au moment de servir.

Salade roquette-topinambours

 

251611_9028c8b9.jpg

 

 

Pour 4 personnes (entrée)

  • 150 g de roquette
  • 8 radis roses
  • 1-2 topinambours
  • 2 poignées de noisettes entières
  • 3 cs d’huile de noisette
  • 3 cs de jus de citron
  • Sel, poivre


Laver la roquette et les radis. Peler les topinambours. Les râper grossièrement.
Emincer les radis en rondelles fines. Concasser légèrement les noisettes.
Dans un saladier, mélanger la roquette,les rondelles de radis et les topinambours râpés.
Faire une sauce à salade avec le jus de citron, l’huile de noisette et les condiments.
Au moment de servir, saupoudrer la salade avec les noisettes. Ajouter la sauce.
Note: Si la salade n’est pas servie tout de suite il est préférable de citronner les topinambours pour ne pas
qu’ils noircissent.

Poêlée de légumes d’hiver

 

251610_2d203012.jpg

 

 

Pour 4 personnes (accompagnement)

  • 6 carottes
  • 4 topinambours
  • 2 cs d’huile d’olive
  • 1 cs de thym
  • 1 gros oignon
  • Une dizaine d’olives noires
  • Sel, poivre

Eplucher les légumes. Couper les carottes en rondelles,les topinambours en dés et l’oignon en lamelles.
Chauffer l’huile d’olive dans un wok ou une cocotte.
Y faire revenir les lamelles d’oignon puis les légumes.
Verser un fond d’eau et le thym et laisser cuire dans la vapeur à couvert une vingtaine de minutes (les légumes doivent
être al dente).
Saler, poivrer. Couper les olives noires en deux, les ajouter dans la marmite.
Laisser réchauffer encore 5 minutes puis servir, par exemple avec une viande blanche.

 

Et une petite dernière pour la route:

 

Risotto aux topinambours

251612_973e513a.jpg

 

Pour 4 personnes :

  • 200 g de riz carnaroli
  • 5 topinambours
  • Bouillon de légumes
  • 1 oignon
  • 50 g de parmesan
  • Sel, poivre


Peler les topinambours et les couper en tranches fines. Chauffer le bouillon.
Emincer l'oignon, le faire revenir à feu vif dans une cocotte. Ajouter le riz et mélanger jusqu'à ce qu'il soit translucide.
Ajouter les topinambours. Couvrir au niveau de bouillon, couvrir. Laisser mijoter.
Lorsque tout le bouillon est absorbé, en remettre au niveau. Continuer ainsi jusqu'à ce que le riz soit cuit (environ 20 minutes).
Ajouter le fromage, bien mélanger.

 

Bon appétit

 

Melina